La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 219,63
    -259,97 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    14 128,04
    +58,62 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2124
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 107,02
    +2 400,94 (+7,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 002,79
    +33,95 (+3,50 %)
     
  • S&P 500

    4 235,25
    -12,19 (-0,29 %)
     

Cette fibre textile est capable d'enregistrer vos activités physiques

·1 min de lecture

Jusqu’à présent, les vêtements connectés s’appuyaient toujours sur des circuits analogiques. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis viennent de créer la toute première fibre numérique. Détaillée dans un article dans la revue Nature Communications, elle est capable de stocker et de traiter des informations, ainsi que de capter et analyser les activités physiques.

Cette fibre de polymère contient de minuscules puces électroniques et des capteurs de température reliés entre eux. Elle est suffisamment fine et flexible pour être passée à travers une aiguille et être tissée, et peut être lavée au moins une dizaine de fois. Chaque puce peut être commandée individuellement, ce qui permet d’activer seulement certains éléments.

La fibre numérique intégrée dans un vêtement, avec une puce électronique au centre de l’image. © Anna Gitelson-Kahn / Roni Cnaani
La fibre numérique intégrée dans un vêtement, avec une puce électronique au centre de l’image. © Anna Gitelson-Kahn / Roni Cnaani

De l’intelligence artificielle dans un vêtement

Un mètre de fibre peut stocker jusqu’à 767 kilobits d’informations pendant deux mois sans alimentation. Les chercheurs ont pu créer un réseau neuronal contenant 1.650 connexions, avec un capteur de température intégré dans la fibre et placé au niveau de l’aisselle. Avec un entraînement préalable, le réseau était capable de déterminer l’activité avec une précision de 96 %.

Les chercheurs imaginent également utiliser la fibre pour stocker des informations, comme la musique de mariage dans la robe de la mariée ou l’histoire de fabrication d’un vêtement. À l’heure actuelle, le système doit être relié à un petit appareil externe pour fonctionner, connecté à l’extrémité de la fibre. Les chercheurs comptent créer un nouveau microcontrôleur qui pourra être intégré directement à l’intérieur de la fibre, créant ainsi un ordinateur complet.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura