La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 143,00
    -58,14 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1416
    -0,0044 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 817,30
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    37 616,18
    -698,77 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,27
    +2,15 (+2,62 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    -20,90 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 124,28
    -364,82 (-1,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3680
    -0,0030 (-0,22 %)
     

Fiat lance en série un SUV 500X découvrable

·2 min de lecture

Fiat lance la production en série d'un SUV à capote en toile. La catégorie des cabriolets ne pèse plus que 0,5% des immatriculations de voitures neuves en France, soit quatre fois moins qu’en 2012.

Une espèce en voie de disparition. D’ailleurs, il n’y en a plus dans la production française. Les Peugeot 207 et 308 CC ont disparu en 2015, les Renault Mégane CC en 2016. Mais Fiat persiste et signe. Après la 500C, fabriquée depuis 2009, la électrique lancée en 2020, voici la 500X découvrable au doux nom de Dolcevita. Certes, il ne s’agit pas d’un cabriolet à part entière, puisqu’elle conserve les montants latéraux, mais d’un petit SUV à capote en toile.

Un SUV découvrable, quel paradoxe!

Une édition spéciale luxueuse baptisée Yacht Club Capri (35.190 euros) avait été lancée en avant-première l’an dernier, 250 exemplaires étant vendus en France. La production en série vient, elle, de démarrer (à partir de 28.290 euros ; soit 3.000 de plus que la 5 portes classique). Les versions Cabrio représentent déjà en France 4.500 ventes, c’est-à-dire 20% des ventes de 500 (essence et électriques). La 500X Dolcevita n’est certes pas au même niveau de gamme que les belles transalpines emblématiques Fiat Cabriolet (1959 à 1966), 124 Sport Spider (1966-1985), Giulietta de la fin des années 50 et début 60, des Duetto commercialisées en 1966. Mais les Italiens s’obstinent à perpétuer la tradition.

La 500X Dolcevita est une étrange combinaison de véhicules antinomiques : le SUV haut sur pattes et la découvrable. L’idée est de surfer sur le succès des SUV. Mais, jusqu’à présent, on peut pas dire que les clients se précipitent. Le Range Rover Evoque est un échec et a été abandonné. Le cabriolet reste marginal.

0,5% du marché tricolore à peine

La catégorie des ne pèse plus que 0,5% des immatriculations de voitures neuves en France, soit quatre fois moins qu’en 2012. La période n’est plus à l’hédonisme automobile. Par ailleurs, les décapotables n’étant vendues qu’en Europe, les constructeurs ont jugé que ce type de carrosserie n’était pas assez rentable. Un spécialiste du cabriolet comme Peugeot, célèbre pour ses 203, 403, 404, 504, 204 et 304, a ainsi préféré investir dans les SUV t[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles