La bourse est fermée

Fiat-Chrysler, Facebook ou Mylan... le gendarme boursier américain impose un montant d'amendes record

Amendes records pour les grands groupes du marché boursier américain. Selon le rapport annuel de la Security and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain, les entreprises de Wall Street ont écopé de plus de quatre milliards de dollars d’amendes et de redressements sur l’exercice fiscal clos fin septembre. Et cette année, ce sont le constructeur automobile Fiat-Chrysler, Facebook et le laboratoire pharmaceutique Mylan qui font partie des groupes les plus sanctionnés.

Selon le rapport, le groupe de Mark Zuckerberg a ainsi été condamné à une amende de 100 millions de dollars pour une présentation trompeuse de ses facteurs de risques, Fiat-Chrysler devra s’acquitter de la somme de 40 millions de dollars pour des chiffres de vente trompeurs alors que Mylan a été condamné à 30 millions de dollars d’amende pour avoir tardé à infirmer les marchés sur l’EpiPen, un traitement d’urgence des réactions allergiques sévères.

Jamais vu en 30 ans

Parmi les autres grandes entreprises condamnées : Nissan qui devra payer une amende de 15 millions de dollars pour de fausses déclarations fiscales et Hertz qui devra payer une amende de 16 millions de dollars. Au total, ce sont 862 sanctions ou mesures de redressement pour "gains mal acquis" qui ont été prononcées par la SEC pour cette année fiscale pour un montant de 4,3 milliards de dollars.

>> A lire aussi - Le gendarme de la Bourse alerte sur la fraude de “la bouilloire”

Un record, selon Urska Velikonja, professeur à l’Université de Georgetown, citée par le Wall Street Journal. Selon cette dernière, le montant des amendes prononcées est le plus haut enregistré depuis "au moins 1987". L’année fiscale 2019 bat ainsi celle de 2015 où la SEC avait infligé près de 4,2 milliards de dollars de sanctions.

À noter que 95 sociétés de conseils en placement ont également été sanctionnées. Ces dernières se sont dénoncées après une initiative lancée début 2018. Elles ont été sanctionnées pour avoir prélevé des frais élevés sur la souscription

(...) Cliquez ici pour voir la suite

PSA Peugeot-Citroën, un mariage gagnant avec Fiat Chrysler ? : le conseil Bourse du jour
PSA-Fiat-Chrysler : lancement du processus de concertation pour la méga-fusion ?
PSA et Fiat-Chrysler dévoilent les contours de leur fusion
Carlos Ghosn aurait dissimulé 140 millions de revenus, accuse le gendarme américain de la Bourse
Le record d'amendes que le gouvernement compte infliger aux automobilistes en 2020