La bourse ferme dans 2 h 35 min

Fiat-Chrysler: plus d'un milliard d'euros de perte au deuxième trimestre, avant sa fusion avec PSA

AFP

Le constructeur italo-américain Fiat Chrysler, qui doit fusionner avec le français PSA, a enregistré une perte nette de 1,04 milliard d'euros au deuxième trimestre, selon un communiqué publié ce vendredi, victime de l'effondrement du marché mondial provoqué par l'épidémie de coronavirus.

Ce résultat est néanmoins meilleur qu'attendu. Les analystes tablaient en effet sur une perte nette de 2 milliards d'euros, d'après le fournisseur d'informations financières Factset Estimates.

Lire aussi : Fiat Chrysler négocie un crédit de 6,3 milliards d'euros garanti par l'Etat italien

Le chiffre d'affaires annuel du groupe, qui compte les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et Ram, s'est lui effondré de 56% à 11,7 milliards d'euros, un résultat cette fois moins bon que prévu (14 milliards d'euros).

En mai, le directeur financier de FCA, Richard Palmer, avait pronostiqué que le deuxième trimestre serait le pire de l'année, après que le groupe eut enregistré une perte nette de 1,7 milliard d'euros et un recul de 16% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

"Notre deuxième trimestre a montré comment les actions décisives prises et la contribution extraordinaire des personnes ont permis de contenir l'impact de la crise liée au Covid-19", a commenté le patron de FCA, Mike Manley, cité dans le communiqué.

"Alors que l'entreprise reste vigilante sur la santé et la sécurité de ses employés, nos usines (fermées (...) Lire la suite sur La Tribune.fr