Publicité
Marchés français ouverture 4 h 35 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 726,24
    -129,13 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    18 584,18
    -236,98 (-1,26 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 189,88
    -209,51 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,39
    -51,07 (-3,41 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Feux au Canada: des résidents évacués du Grand nord rentrent chez eux

EUROPEAN SPACE AGENCY / AFP

"Bienvenue chez vous": les 20.000 habitants de Yellowknife, dans le Grand nord canadien, ont commencé mercredi à rentrer, trois semaines après avoir dû évacuer d'urgence en raison d'un immense feu de forêt aux portes de la ville.

Le dernier barrage routier empêchant l'accès au territoire a été levé mercredi en fin de matinée et les vols réguliers des compagnies aériennes ont repris. "Nous sommes à la maison!", s'est réjoui sur Instagram Steph Hendrix, posant sous le ciel bleu de Yellowknife avec son chien.

"Nous avions hâte... mais observer, depuis l'autoroute, la dévastation causée par les feux était désolant et triste", écrit-elle, se disant toutefois "reconnaissante" de retrouver sa maison intacte.

"Yellowknife aura des airs un peu différents"

Depuis l'évacuation ordonnée le 16 août en soirée, les 20.000 habitants de Yellowknife avaient dû se réfugier à plusieurs centaines, voire milliers, de kilomètres de leur ville, la plupart en Alberta, où plusieurs centres d'évacuation avaient été ouverts.

PUBLICITÉ

"Yellowknife aura des airs un peu différents, les coupe-feu se trouvent un peu partout dans la ville", a affirmé mercredi la maire Rebecca Alty, dans une vidéo publiée sur X.

"Les services offerts sont vraiment de base pour l'instant", a-t-elle ajouté, demandant aux résidents de faire preuve de patience durant cette période de transition. Les travailleurs essentiels et les employés des magasins avaient été autorisés à revenir lundi pour préparer le retour dans cette ville très éloignée de tout autre centre urbain.

Le Canada connait une année historique des feux qui bat tous les records: 16,5 millions d'hectares qui ont déjà brûlé. Ce sont principalement des zones peu densément peuplées qui ont été touchées notamment la forêt boréale, mais avec des effets très lourds sur l'environnement.

Plus de 1000 feux sont toujours actifs dans le pays, dont plus de 690 sont considérés comme hors de contrôle. Environ 200.000 Canadiens ont été déplacés en raison de ces feux, notamment dans l'Ouest et le Grand Nord.

Article original publié sur BFMTV.com