La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 772,60
    -15,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    22 660,24
    -291,38 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

Sous le feu des critiques, TotalEnergies et CMA-CGM multiplient les ristournes

AMR ABDALLAH DALSH

Superprofits... super ristournes? Après avoir engrangé des bénéfices records, le pétrolier TotalEnergies et l’armateur CMA-CGM multiplient, les gestes pour lutter contre l'inflation. Le premier propose des remises dans ces stations service; le second la baisse du prix de ces conteneurs. De quoi apaiser les critiques...et éviter la case impôts.

Après le temps des superprofits, celui des rabais en rafale? TotalEnergies a ainsi annoncé le 22 juilllet, une ristourne de 20 centimes par litre d’essence à la pompe entre septembre et octobre prochains, puis de 10 centimes entre novembre et décembre. Une annonce bienvenue pour les automobilistes qui vont se rendre dans ses stations. Mais un geste à nuancer, puisqu'il n'aura aucun impact sur le prix à la pompe des grandes surfaces, qui vendent 60% du carburant consommé en France. Les stations Total, habituellement bien plus cher, vont donc se contenter d'aligner un peu plus leurs prix avec ceux de Leclerc, Auchan, Carrefour et autres grandes enseignes.

Pressé par le gouvernement, le pétrolier n’est pas le seul multiplier les gestes. L ce vendredi une baisse de 750 euros pour tous les conteneurs arrivant en France depuis l’Asie, et de 100 euros pour ceux partant du pays, dès le premier août. "Ces mesures représentent des réductions jusqu’à 25% du taux de fret", assure-t-on chez l'armateur. La société s’était déjà engagée début juin à diminuer de 500 euros le coût des conteneurs pour 14 enseignes de la grande distribution.

Dans un communiqué, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a salué cette décision : “il convient de souligner l’effort de l’armateur CMA-CGM, entreprise française mais géant mondial, qui a fait droit ce jour à plusieurs de nos demandes, en augmentant la réduction du taux de fret”.

Le transport maritime avait connu une congestion importante au sortir de la première phase de la crise du Covid-19. En moyenne, un conteneur de 40 pieds (12 mètres) entre Shanghai et Rotterdam se louait (en prix "flottant") moins de 1500 dollars en mars 2020 avant d', et de retomber à 9092 dollars aujourd’hui. Une flambée des prix qui nourrit fortement l’inflation, puisque le coût du transport représente en moyenne 5% du prix d’un bien.

Des décisions pour calmer la vindicte politique

Face aussi à la pression médiatique, les deux groupes ont donc cédé [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles