Marchés français ouverture 8 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9647
    -0,0041 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 746,84
    -186,43 (-1,04 %)
     
  • BTC-EUR

    19 413,63
    -454,11 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    428,75
    -15,79 (-3,55 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

Festivals : face à la crise du modèle, la transition écologique peut-elle les sauver ?

Anna KURTH / AFP

Dossier-enquête. Festivals de musique : autopsie d'une crise (4/4). Les évènements culturels de musique se retrouvent piégés dans des spirales inflationnistes et concurrentielles, en un temps où le public est friand de nouvelles expériences mais plus que jamais difficile à fidéliser. Pour se réinventer, les festivals devraient miser sur des évènements plus verts et responsables, selon Françoise Benhamou, économiste spécialiste de la culture et présidente du Cercle des économistes.

Les difficultés des festivals de musique ne sont pas nouvelles, mais la situation économique et géopolitique les a multipliées. La hausse des coûts s’est vue décuplée par la et l’inflation qui se généralise à la plupart des biens intermédiaires. Tandis que le public est très inégalement revenu depuis la pandémie (la jauge ne s’est remplie qu’à 80% au Printemps de Bourges en avril dernier !), la propension des villes à se doter de "leur" événement ne s’est pas affaiblie, et de nouveaux festivals ont vu le jour.

Dans le même temps, le "quoi qu’il en coûte" a permis de maintenir à flot ceux qui buvaient la tasse. D’aucuns peuvent voir de la vitalité dans cette suroffre, mais on peut y déceler aussi de la surchauffe.

Plongez dans notre enquête-dossier

Celle-ci se traduit par une concurrence accrue pour attirer les meilleurs artistes, pour séduire les publics, pour obtenir des aides publiques de la part des collectivités locales. , en un temps où le public est friand de nouvelles expériences mais plus que jamais difficile à fidéliser.

Explosion du montant des cachets des artistes

Les cachets mirobolants des artistes les plus en vue ont pour corollaire la précarisation croissante de certains emplois qui peinent à être pourvus. On pourrait avancer que c’est là une chanson connue de longue date, mais l’heure est à se demander, face à une équation financière de plus en plus difficile pour nombre de festivals, s’il n’est pas temps de se réinventer.

Lire aussi

Quelles voies emprunter ? Les publics acceptent mal les dépenses non maîtrisées qui entraînent avec elles tout un cortège de coûts que l’on aurait pu éviter. Une voie passe par la chasse aux dépenses excessives, par plus de modestie, car la hausse des prix des billets pourrait décourager les publics fragilisés par la crise du pouvoir d’achat.

Raisonnable, vert et collaboratif : le festival de demain ?

Paradoxalement, c’est aussi du côté du dérèglement climatique qu’une nouvelle voie peut se dessiner. La pression venu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi