Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 247,63
    +173,65 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,86
    -8,46 (-0,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Festival de Cannes : une militante féministe anti-GPA fait irruption sur le tapis rouge

Une militante féministe a fait irruption sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le 17 mai 2023.
Une militante féministe a fait irruption sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le 17 mai 2023.

FESTIVAL DE CANNES - Dans le protocole millimétré du Festival de Cannes, cette irruption sur le tapis rouge a été particulièrement remarquée ce mercredi 17 mai.

Après 22h, durant la montée des marches du film (polémique) de la réalisatrice française Catherine Corsini Le Retour, une militante du groupe féministe et radical SCUMs s’est introduite sur le tapis rouge pour afficher son ventre rond et le message « mère porteuse » ou « maternité de substitution » (en anglais) au-dessus d’un code-barres.

Le groupe féministe a ensuite publié ses motivations sur son compte Instagram. Il s’agissait pour lui de « dénoncer la gestation pour autrui qui est liée de près à l’industrie du cinéma ».

PUBLICITÉ

La GPA « n’est ni un processus individuel ni un choix de vie, mais un système de production orchestré par des entreprises, impliquant des avocats et des laboratoires. Elle est ancrée dans l’idéologie capitaliste ainsi que dans le marché international de la traite des êtres humains. Les produits vendus sont des nouveau-nés, les moyens de production sont le corps de leurs mères », poursuit le groupe.

L’année dernière, un message sur les viols en Ukraine

« Réduire les femmes à un système reproducteur nie aussi notre individualité, notre subjectivité. Nous choisissons de dépeindre cette menace à travers les couleurs imposées aux femmes de force assignées à un rôle reproductif dans le conte de Margaret Atwood, “La Servante Écarlate” », écrit encore SCUMs.

En France, la GPA est interdite, mais la reconnaissance d’un enfant né par GPA à l’étranger reste possible.

L’activiste n’en est pas à son coup d’essai à Cannes. L’an dernier, elle avait déjà fait irruption sur le tapis rouge, seins nus et peints aux couleurs de l’Ukraine avec l’inscription « Stop Raping Us » (« Arrêtez de nous violer »), pour dénoncer les accusations de viols portées contre les soldats russes en Ukraine.

À voir également sur Le HuffPost :

Virginie Efira réagit aux prises de position d’Adèle Haenel et Blanche Gardin

À Cannes, l’équipe d’Almodóvar prouve que le décolleté n’est pas réservé aux femmes