Marchés français ouverture 3 h 34 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 150,71
    -534,66 (-1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    29 116,89
    +10,74 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    45 193,26
    -2 176,10 (-4,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 242,12
    -56,84 (-4,38 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Le festival de BD d’Angoulême annulé

·2 min de lecture

Après l'avoir tenu en version numérique en janvier, les organisateurs du grand rendez-vous de la bande dessinée avaient prévu des rencontres en direct du 24 au 27 juin. Mais ils ont annoncé que la manifestation ne pourra pas se tenir vu le contexte sanitaire.

Le second temps du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême n’aura pas lieu. Il devait exceptionnellement se dérouler en juin cette année. Mais le délégué général Franck Bondoux a renoncé, faute de pouvoir garantir un festival digne de ce nom. C'est une première dans son histoire. « Réaliser une édition du festival en juin − comme il avait été envisagé en novembre dernier − aurait signifié renoncer à de nombreuses dimensions qui fondent l’identité et la raison d’être de l’événement depuis son origine », ont fait valoir les organisateurs.

Franck Bondoux explique: « Nous sentions que les éditeurs, nos principaux partenaires, commençaient à hésiter à s’engager. Nous ne pouvions pas non plus compter sur la présence des auteurs étrangers… Il a fallu nous résoudre : dans ces conditions, ce n’était pas viable économiquement, et cela aurait dégradé notre image. »

Les règles actuelles permettent aux festivals d’été de se tenir mais dans des conditions sanitaires drastiques: 5 000 personnes maximum, assises et distanciées.

Grand Prix 2021

Les organisateurs de la grand-messe française de la bande dessinée avaient déjà scindé cette 48e édition du festival en deux : une version numérique, qui s’est tenue en janvier, au cours de laquelle des prix ont été décernés, et un événement physique du 24 au 27 juin, qui ne pourra donc pas avoir lieu. Car il manquait une récompense parmi celles remises cet hiver, la plus prestigieuse, le grand prix, qui récompense l’ensemble de l’œuvre d’un auteur. Il sera bien attribué à la fin de juin, mais sous une forme qui n’a pas été communiquée.

L’organisation du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême donne donc « à tous rendez-vous » en 2022, pour la 49e édition qui se tiendra du 27 au 30 janvier.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi