Marchés français ouverture 5 h 6 min

Ferrari fait un carton en Bourse, voici pourquoi

Ferrari caracole à la Bourse de Milan (et à Wall Street). L’action s’est déjà adjugé la bagatelle de 60% en un an et de… 178% sur trois ans, soit un quasi-triplement sur la période. Il faut dire que la marque au cheval cabré n’a pas démérité. En 2018, ses livraisons ont bondi de 10%, à 9.251 unités, tandis que la marge d’EBITDA (marge opérationnelle avant amortissements) ajusté est passée de 30,3% à 32,6%, pour un free cash flow (flux de trésorerie opérationnel après investissements) industriel en hausse de 23,5%, à 405 millions d’euros. En parallèle, le bénéfice par action s’est envolé de 21%, à 3,40 euros, et il devrait se hisser à 3,76 euros cette année puis 4,06 euros en 2020, d’après le consensus FactSet.

Dans un secteur automobile globalement sinistré, Ferrari, qui fait plutôt figure de géant du luxe, constitue une impressionnante success story. Sa santé insolente est largement liée à sa capacité éprouvée à construire un pricing power (capacité à imposer ses prix à ses clients) durable. “Ferrari est parvenu à développer une base de clientèle composée de quasi-collectionneurs aussi fidèles que peu regardants sur le prix. En témoignent le succès des séries spéciales et des supercars, ces modèles uniques vendus à plus d’un million d’euros et dont la marge dépasse 40%, l’acceptation systématique de l’ensemble des options proposées par le constructeur, ou encore le délai d’attente - allant parfois jusqu’à 36 mois - que les clients doivent supporter pour acquérir un modèle”, relève à cet égard Gérard Moulin, responsable pôle actions européennes chez Amplegest et gérant du fonds Amplegest Pricing Power (code ISIN FR0010375600), qui affiche un gain de 28% depuis le début de l’année.

>> A lire aussi - Ferrari, Lamborghini, Maserati… Une impressionnante collection de bolides vendue aux enchères

Ferrari, une marque exclusive et rare

La raison de ce rapport de force exceptionnellement favorable vis-à-vis des clients est “la perception d’une marque exclusive et rare. De fait,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Français parmi les plus motivés au monde pour acheter une voiture électrique
Un boulanger rappelé à l'ordre pour tapage diurne parce qu'il transporte ses baguettes
Colocation, service universel à destination des retraités… ces propositions innovantes d’une députée pour les personnes âgées
Salariés, chômeurs... comment former des personnes qui ne veulent pas l'être ?
La CGT cheminots prévient : "Pas de trêve pour Noël"