La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 042,19
    +1 374,11 (+4,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Ferrari 296 GT : la conversion obligée au V6

·1 min de lecture
Ferrari renoue avec des lignes souples et élégantes pour sa 296 GTB, qui cache bien son jeu.
Ferrari renoue avec des lignes souples et élégantes pour sa 296 GTB, qui cache bien son jeu.

Enzo Ferrari lui-même n'en reviendrait pas. Ses chers bolides rouges amputés de deux cylindres sont un non-sens de l'époque, mais un gage à donner en guise de bonne volonté du constructeur italien. Au nom des émissions polluantes, forcément élevées sur de telles sportives mais à relativiser en fonction de leur production et du faible kilométrage annuel qu'elles effectuent, la nouvelle Ferrari 296 GT sacrifie au carcan de la réglementation. Nul n'est censé ignorer la loi.

Ferrari 296 GTB © Ferrari

À vrai dire, le V6, Ferrari connaît très bien et avait même produit une voiture ainsi pourvue jadis sous la marque Dino, du nom du fils du Commendatore trop tôt disparu. Celui-ci avait travaillé au développement d'un moteur de course à 6 cylindres, et c'est en hommage à cette création que le moteur fut adapté dans une coque à moteur central arrière, la première expérience de la marque pour une routière. La Dino est devenue une voiture très recherchée par les collectionneurs, qui l'assimilent totalement à une petite Ferrari.

Ferrari 296 GTB © Ferrari

Ferrari 296 GTB © Ferrari

Mais la puissance et la performance s'obtiennent aujourd'hui d'une autre façon. Fort de son expérience en Formule 1 et déjà auteur de voitures hybrides, Ferrari a fait appel à deux turbos et un moteur électrique logé entre le bloc-moteur et la boîte robotisée à 8 rapports. Bilan comptable de cette affaire, la 296 GTB fournit 830 ch à 8 000 tr/min, soit tout de même 110 de plus que le V8 3.9 de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles