Publicité
Marchés français ouverture 1 h 57 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    39 030,57
    +225,92 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,0743
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 109,20
    +81,49 (+0,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 113,49
    -1 377,19 (-2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 271,87
    -37,85 (-2,89 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Fernando Torres explose sur le banc des U19 de l'Atlético et s'en prend aux supporters du Real après son exclusion

ICON

Le quart de finale retour de la Coupe des Champions U19 entre le Real Madrid d'Alvaro Arbeloa et l'Atletico de Madrid de Fernando Torres a été très tendu. Les deux entraîneurs ont échangé des propos qui sont montés d'un cran et Torres a fini par bousculer son homologue merengue.

"Je vais t'exploser la tête"

Selon le média espagnol Relevo, des insultes et des menaces auraient fusées de part et d'autre. L'entraîneur colchonero aurait dit au madrilène: "Je vais t'exploser la tête!" Ce à quoi Alvaro Arbeloa aurait répondu: "Commence quand tu veux!"

Les joueurs du Real Madrid avaient remporté le match aller 2-0 sur les terrains du centre de formation de l'Atlético, qui se sont vite rattrapés à Valdebebas. Les U19 de Fernando Torres ont réussi à égaliser 0-2 et donc à pousser le quart de finale retour aux prolongations. Sauf que les Merengues se sont rattrapés en prolongations, signant finalement un match nul 2-2, synonyme de qualification en demies.

Un derby particulièrement tendu

Un scénario qui rend fou Fernando Torres. El Niño a protesté après le deuxième but des Madrilènes et a été expulsé pour avoir poussé Arbeloa de sa surface technique, qui a lui écopé d'un carton jaune. Les supporters du Real s'en prennent alors à lui et lui reprochent à son équipe de ne pas avoir dégagé le ballon alors qu'un jeune madrilène était au sol. Face aux insultes et provocations, l'entraîneur rojiblanco perd son sang-froid, quitte le terrain en insultant un supporter de "clown".

La rencontre était tendue au-delà du cas des deux entraîneurs puisqu'à la pause, certains joueurs ont dû être séparés sur le chemin des vestiaires et des cris des deux équipes ont été entendues depuis les tribunes. Le match s'est terminé avec neuf cartons jaunes, six pour l'Atlético et trois pour Madrid. A l'issue de la rencontre, certains membres du staff de Torres s'en sont pris à leurs homologues merengues et aux arbitres. Les jeunes joueurs du Real eux, ont célébré en s'en prenant directement aux joueurs de l'Atléti et au staff d'en face.

Article original publié sur RMC Sport