Marchés français ouverture 8 h 52 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2066
    +0,0057 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 697,54
    -744,65 (-1,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

"Femmes en regard": cette exposition rend hommage aux femmes photographes

·2 min de lecture

Lors de sa réouverture prochaine, la maison Guerlain à Paris accueillera l'exposition "Femmes en regard", qui présente le travail de quatorze femmes photographes. En attendant, un cycle de sept conférences gratuites en ligne donne la parole aux photographes exposées jusqu'au 17 juin.

Existe-t-il un regard spécifiquement féminin ? C’est la question que pose l’exposition photo Femmes en regard, organisée par la Maison Guerlain. Le projet s’inscrit dans un mouvement de reconnaissance du travail des femmes photographes. Ces dernières années ont en effet été jalonnées d'une multiplication d'expositions consacrées au femmes photographes et à la redécouverte du rôle qu’elles ont joué dans l’histoire de la photographie jusqu’à nos jours.

Placée sous le commissariat de Jean-Luc Monterosso, fondateur et directeur de la Maison Européenne de la Photographie (MEP), et de Benoît Baume, directeur du magazine Fisheye, Femmes en regard représente des "femmes photographiées par d’autres femmes", et met à l’honneur quatorze femmes photographes, aux noms plus ou moins connus. Plusieurs générations de photographes aux nationalités diverses sont ainsi réunies, de l’iconique américaine Cindy Sherman à la franco-sénégalaise Delphine Diallo, en passant par l’artiste plasticienne française Valérie Belin."L’exposition donne à voir un panorama de la photographie, couvrant toute la seconde moitié du XXème siècle jusqu’à nos jours", résume Jean-Luc Monterosso. Ces auteures, toutes pionnières en leur temps et à leur manière, ont chacune un regard singulier. Certaines revendiquent dans leurs oeuvres un militantisme féministe, comme le font les benjamines de l’exposition Charlotte Abramow et Marie Rouge, tandis que Sabine Weiss, représentante de la photographie humaniste, se définit simplement comme une photographe de métier.

Photographie Claire et le lit bleu, par Charlotte Abramow, 2017

Mais qu’est-ce que le regard féminin ?

La notion de regard féminin fait écho à celle de "male gaze" (regard masculin), théorisée en 1975 par la critique et réalisatrice de cinéma féministe Laura Mulvey, pour désigner la manière dont la culture visuelle dominante est le produit d’un point de vue masculin hétérosexuel, imposé au public comme un point de vue neutre et universel. A travers le p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi