La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 481,81
    -127,53 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    15 149,13
    +27,45 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    54 195,89
    -3 568,62 (-6,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 484,06
    -50,59 (-3,30 %)
     
  • S&P 500

    4 531,24
    -4,95 (-0,11 %)
     

Les femmes occupent seulement 38% des postes clés dans les fictions françaises

·2 min de lecture

Une étude réalisée par l'INA et l'association PFDM - Pour les femmes dans les médias - démontre que les femmes sont encore très largement sous-représentées dans les fictions françaises.

Si 2021 a consacré et , ne nous y trompons pas. A la télévision, les femmes restent très largement sous-représentées. En effet, seulement 38% des 14 postes clés étudiés dans une étude ont été occupées par des femmes. Cette dans le cadre du Festival de la fiction de La Rochelle. Réalisée par l'INA -Institut National de l'Audiovisuel-, en collaboration avec l'association PFDM, elle met également en avant la très faible autonomie des femmes à des fonctions clés parmi les fictions françaises diffusées en soirée en 2019.

92% des chefs-opérateurs sont des hommes

Ce sont bien les hommes qui briguent tous les premiers rôles à des postes dits "techniques". 92% des chefs-opérateurs sont des hommes. Ce chiffre grimpe à 96% pour le métier d'ingénieurs du son. Par ailleurs, si on compte 84% de réalisateurs masculins, il est à noter que 65% des auteurs de l'idée originale d'un film ou d'une série sont des hommes. Que les chefs-monteurs sont à 63% des hommes, les chefs décorateurs comptent pour leur part 63% d'hommes. Pour la productrice Laurence Bachman, coprésidente de l'association PFDM, il s'agit de réaliser un travail de féminisation des filières techniques aux côtés des écoles de formation. "C'est incroyable de voir que les jeunes femmes ne s'autorisent pas à exercer ces professions, explique-t-elle. Elles se disent certainement qu'il y a tellement d'hommes dans ces filières qu'elles n'y parviendront jamais".

Lire aussi

Laurence Bachman, productrice et coprésidente de l'association PFDM (crédit: SIPA)

98% des scriptes sont des femmes

Un espoir semble toutefois permis du côté des scénaristes, où l'écart vient se réduire un peu entre les hommes et les femmes. En effet, ce métier est composé à 47% de femmes. Le métier de producteur n'atteint pas encore la parité, mais compte 41% des femmes. Quant aux directeurs de production, la proportion de femmes passe à 28%. Inversement, le métier de scriptes rendu célèbre par Nathalie Baye dans La Nuit américaine de François Truffaut, d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles