La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 442,33
    +304,04 (+0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Les femmes bénéficieront désormais d'une contraception gratuite jusqu'à leurs 25 ans

·1 min de lecture

C'est une avancée pour les femmes. La contraception sera désormais gratuite jusqu'à 25 ans, et non plus réservée aux jeunes filles mineures, a annoncé jeudi 9 septembre sur France 2 le ministre de la Santé, Olivier Véran. "J'ai fait le constat, en lien avec les autorités scientifiques, d'un recul de la contraception chez un certain nombre de jeunes femmes, et le premier motif c'est un renoncement pour raisons financières", a précisé Olivier Véran.

"Il y aura une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception jusqu'à 25 ans", a déclaré le ministre. Cet élargissement de la gratuité représente "un effort de 21 millions d'euros" par an, à compter du 1er janvier, a-t-il encore dit.

La barre a été mise à 25 ans car "c'est un âge qui correspond, en terme de vie économique, sociale et de revenu" à "davantage d'autonomie", a ajouté le ministre. "C'est aussi l'âge où l'on va quitter définitivement la complémentaire de santé de son foyer".

La gratuité de la contraception était déjà accordée depuis 2013 aux jeunes filles de 15 ans à leurs 18 ans, dont le taux de recours à l'IVG (interruption volontaire de grossesse) a nettement baissé depuis, passant de 9,5 à 6 pour 1 000 entre 2012 et 2018.

Depuis août 2020, elle a été étendue aux moins de 15 ans. Pour justifier cette extension, le gouvernement avait indiqué fin 2019 que "chaque année, près de 1 000 jeunes filles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouverneur de la banque centrale suédoise compare le bitcoin à des timbres
Près de 70% des Salvadoriens sont opposés à la légalisation du bitcoin dans leur pays
Rentrée scolaire : les pays qui dépensent le plus d'argent pour leurs élèves
Au Salvador, les opposants au bitcoin manifestent avant son adoption comme monnaie légale
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour les salariés au contact du public

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles