Marchés français ouverture 4 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1965
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 966,80
    +173,66 (+0,60 %)
     
  • BTC-EUR

    51 461,42
    -1 832,75 (-3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 363,56
    -17,39 (-1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Une femme enlevée et tuée par ce qu’elle "en savait trop"

·2 min de lecture

Une femme a été enlevée et tuée à Salt Lake City, aux Etats-Unis, parce qu’elle «en savait trop sur le meurtre de son mari».

A-t-on essayé de faire taire Conzuelo «Nicole» Solorio-Romero? Cette femme de 25 ans a été enlevée et tuée début février à Salt Lake City. C’est sa sœur qui a reçu un appel téléphonique de la victime, paniquée, expliquant avoir été kidnappée par trois hommes chez elle. Les caméras de vidéosurveillance ont montré qu’elle avait été sortie de force de son domicile, rapporte la chaîne KSL-TV, avant d’être conduite dans un autre appartement où elle a été tuée. D’après la police, la jeune femme a été attaquée ainsi parce qu’elle en savait trop sur le meurtre de son mari.

Le corps toujours introuvable

Les deux suspects, Orlando Esiesa Tobar, 29 ans, et Jorge Rafael Medina Reyes, 21 ans, auraient interrogé leur victime à propos «d’un proche» récemment arrêté. Les deux étaient persuadées qu’elle avait parlé à la police, ce qu’a nié Nicole Solorio-Romero. Elle aurait toutefois dit à un témoin que son mari ne s'était pas suicidé, comme elle le croyait, mais avait en fait été assassiné par Orlando Esiesa Tobar et Jorge Rafael Medina Reyes. Parce qu’elle en savait «trop», les deux ont fini par la tuer d’une balle à l’arrière de la tête. Son corps a ensuite été enroulé dans du plastique et mis dans une voiture pendant qu’un complice nettoyait la scène de crime. Son corps n’a toujours pas été retrouvé.

Les deux hommes ont été arrêtés le 16 février et mis en examen pour enlèvement et meurtre. D’autres personnes devraient être interpellées dans cette affaire, les autorités estimant qu’ils n’ont pas pu agir à deux. La police a par ailleurs demandé l’aide du grand public afin de localiser le corps de la jeune femme. «Regardez sur les terrains vague, les poubelles, les routes, toutes les choses comme ça», a demandé la shérif Rosie Rivera.


Lire la suite sur Paris Match