La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0062 (-0,59 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 275,12
    -742,22 (-3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,15
    -8,92 (-1,98 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Une femme à Matignon: Edith Cresson lui souhaite "beaucoup de courage"

Une deuxième femme va-t-elle être nommée à Matignon? Edith Cresson, la seule à avoir occupé le poste de Premier ministre, lui souhaite "beaucoup de courage" et "fustige le "machisme de la classe politique" française dans un entretien au JDD.

Une deuxième femme va-t-elle être nommée à Matignon? Edith Cresson, la seule à avoir occupé le poste de Premier ministre, lui souhaite "beaucoup de courage" et "fustige le "machisme de la classe politique" française dans un entretien au JDD.

"Le fait qu'il n'y ait qu'en France que la question" se pose de nommer une femme à Matignon est "à mes yeux scandaleux", dénonce Edith Cresson, restée moins de 11 mois à ce poste, de mai 1991 à avril 1992, durant le second septennat de François Mitterrand.

"L'a-t-on posée au Royaume-Uni, où Margaret Thatcher a exercé le pouvoir pendant onze ans? En Allemagne où Angela Merkel a été chancelière pendant seize ans? Jamais. Pareil pour le Portugal où une femme avait été nommée Première ministre bien longtemps avant moi...", souligne-t-elle.

Selon l'ancienne locataire de Matignon, "ce n'est pas le pays qui est machiste: c'est sa classe politique. Ce sont les mêmes attaques qu'aujourd'hui. On me prêtait des propos que je n'avais jamais tenus, on me lançait des critiques permanentes, on faisait des commentaires sur ma tenue vestimentaire", raconte l'ancienne dirigeante socialiste.

"Les difficultés sont accrues par le fait que le chef du gouvernement est une femme"

"On a même écrit un jour que mes bas étaient filés alors que j'ai une cicatrice sur la jambe due à un accident! On ne se permettrait jamais la même chose, les mêmes commentaires, sur la tenue des hommes politiques. Alors que quand on parle des femmes, on parle sans se gêner de leurs vêtements ou de leur physique", dénonce l'ex-cheffe du gouvernement, quatre fois ministre auparavant.

"Le poste de Premier ministre est un poste très difficile, en tout état de cause, mais les difficultés sont accrues par le fait que le chef du gouvernement est une femme. Car les attaques compliquent encore plus la situation politique", insiste Edith Cresson.

Si une femme est nommée à Matignon, "je ne donnerai aucun conseil. Je lui dis simplement qu'il lui faudra beaucoup de courage", conclut-elle.[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles