La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 112,02
    -654,44 (-1,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

“Si la Fed retire son soutien, copie à revoir !” : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

“Accroche-toi au pinceau, j'enlève la Fed !” Dans une note d’analyse faisant référence à une célèbre plaisanterie (“Accroche-toi au pinceau, je retire l’échelle !”), Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet Asset Management, met en garde les investisseurs en actions sur le risque de turbulences associé à l’extinction progressive et plus rapide que prévu de l’un des principaux soutiens à la Bourse : les achats d’actifs de la Fed (la Réserve fédérale, banque centrale des Etats-Unis).

La semaine dernière, les “minutes” du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale ont mis le feu aux poudres. “Les discussions autour du tapering (diminution du rythme des achats d’actifs de la Fed, NDLR) se font plus pressantes et un resserrement monétaire pourrait advenir plus tôt qu’initialement prévu. Jusqu’au lundi 16 août, malgré l’accumulation des nuages et malgré des valorisations record, les marchés tenaient bon. Mais si la Fed retire son soutien, il faudra revoir sa copie. Ceci nous promet des marchés volatiles”, met en garde l’expert de la société de gestion genevoise.

>> A lire aussi - La Fed veut doper l’emploi, même au prix d’une plus forte inflation

Les multiples de valorisation des actions américaines sont historiquement élevés, même si l’extrême cherté de Wall Street est à relativiser du fait de taux d’intérêt à long terme au plancher (qui favorisent des arbitrages en faveur des actions et au détriment des emprunts d'Etat). Si on regarde le PER (capitalisation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pétrole repart enfin à la hausse après une semaine difficile
Economie : l'activité du secteur privé poursuit calmement sa progression en août
La marque “cité du cinéma” appartient bien à Luc Besson
CAC 40 : les bourses européennes redémarrent après une semaine dans le rouge
Valneva demande l'autorisation de son candidat-vaccin auprès des autorités de santé britanniques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles