La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 823,57
    +20,10 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 636,72
    -20,84 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0195
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 407,19
    +464,09 (+2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,38
    +13,51 (+2,49 %)
     
  • S&P 500

    4 138,82
    -6,37 (-0,15 %)
     

La Fed relève à nouveau son principal taux

Alors que l'inflation américain atteint un niveau record depuis les années 1980, la banque centrale américaine a décidé de relever à nouveau son principal taux d'intérêt.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé mercredi son principal taux d'intérêt de trois quart de points dans le but de juguler l, et d'autres hausses continues de taux sont à prévoir malgré les signes de ralentissement économique.

"L'inflation reste élevée, reflétant les déséquilibres de l'offre et de la demande liés à la pandémie, la hausse des prix des denrées alimentaires et de l'énergie ainsi que des pressions plus générales sur les prix", a déclaré la Fed dans un communiqué publié à l'issue de deux jours de débats. Le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a ajouté qu'il restait "très attentif" aux risques d'inflation.

Taux inflation aux États-Unis. Crédit : AFP
Taux inflation aux États-Unis. Crédit : AFP

Fin des initiatives Covid

L'objectif de taux des "fed funds", principal instrument de la politique monétaire de la Fed, est porté à 2,25%-2,50%, un niveau que les économistes estiment avoir un impact économique neutre, c'est-à-dire qui ni ne stimule, ni ne freine l'activité économique. Cette décision marque ainsi la fin des initiatives déployées pendant la pandémie de COVID-19 pour favoriser les dépenses des consommateurs et des entreprises avec une politique d'argent facile.

Après une hausse de 75 points de base le mois dernier et d'autres augmentations moins importantes en mai et en mars, la Fed a relevé son taux directeur de 225 points de base au total depuis le début d'année. Les données les plus récentes montrent que l'indice des prix à la consommation a augmenté de 9,1% sur un an et les investisseurs s'attendent à ce que la banque centrale relève son taux d'au moins un demi-point de pourcentage lors de la réunion de septembre.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles