Marchés français ouverture 7 h 24 min
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,23
    -0,67 (-0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0549
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,05 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    16 259,39
    +69,81 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,81
    +4,39 (+1,09 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     

FCPI : attention aux pièges de la défiscalisation dans les PME

Rbkomar / Getty Images

La fin d’année civile est traditionnellement une période de défiscalisation pour les contribuables qui veulent adoucir leur impôt sur le revenu. Le compte à rebours est d’ailleurs lancé, puisqu’il vous faut agir avant le 31 décembre 2022 pour obtenir un avantage fiscal sur vos revenus perçus cette année. Et, bonne nouvelle si vous souhaitez réduire votre impôt en profitant du mécanisme IR-PME (ou Madelin), le taux boosté à 25% de la réduction d’impôt va être prolongé d’une année supplémentaire, un amendement au projet de loi de finances (PLF) pour 2023 le prorogeant jusqu’en fin d’année prochaine. Notre lecteur Yannick, qui ne sait dans quelle PME investir, est tenté de souscrire des parts de FCPI (pour fonds communs de placement dans l’innovation) pour se simplifier la tâche. Il interroge, avant d’agir, les experts du “Grand rendez-vous de l’épargne” (Capital / Radio Patrimoine) sur les risques qu’il encourt. C’est Charlotte Thameur, directrice conseil chez Yomoni, qui lui répond dans notre séquence “Ça vous concerne”.

>> Notre service - Une question ? Un litige ? Un avocat spécialisé (droit du travail, de l'immobilier, de la famille…) vous accompagne par téléphone

Notre experte commence par rappeler à notre lecteur le principe des FCPI, qui “permettent une réduction d’impôt de 25% à l’entrée, plafonnée à 3.000 euros si Yannick est célibataire ou 6.000 euros s’il est marié ou pacsé”. Ce qui signifie qu'il peut investir via le mécanisme IR-PME jusqu'à 12.000 euros ou 24.000 euros (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Doublement taxé, l'héritage de ces frères leur coûte finalement de l'argent
Impôt sur le revenu 2023 : ce que vous allez gagner, tranche par tranche, avec la hausse du barème
Escroqué de 2.000 euros, la banque de ce retraité refuse de le rembourser
Crédit : notre guide pour contrer la hausse des taux
SNCF : les TER vont coûter plus cher l'année prochaine