Marchés français ouverture 5 h 9 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 369,47
    -71,83 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 575,94
    -62,59 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    33 026,06
    -277,00 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    991,05
    -19,56 (-1,94 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

"Favoritisme" autour de StopCovid ? Ce que répond Cédric O

·1 min de lecture

Le secrétaire d'État chargé du numérique Cédric O a estimé mardi que le développement de l'application "StopCovid", devenue depuis "TousAntiCovid" et qui fait l'objet d'une enquête du Parquet national financier (PNF) pour "favoritisme", a été fait "dans les règles". Cédric O a contesté dans Le Parisien être "inquiet" après l'annonce vendredi par l'AFP de l'ouverture de cette enquête, qui fait suite à un signalement de juin 2020 de l'association Anticor. 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 25 mai

"J'assume que nous soyons allés vite"

"Si les choses ont été faites dans l'urgence, elles ont été faites dans les règles", a plaidé le secrétaire d'Etat. "J'assume que nous soyons allés vite, car cela a sauvé des vies. Et je me félicite qu’il s'agisse d'un projet souverain, qui ne dépend pas d'Apple, ni de Google", a-t-il insisté. 

"Le seul intérêt poursuivi a été l'intérêt général. Je ne vais pas m'excuser d'avoir déployé StopCovid ! Cela étant dit, il est normal que si la justice pose des questions, elle puisse obtenir toutes les réponses", a nuancé ce membre du gouvernement.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Réouverture des terrasses : quel risque de contamination au Covid en extérieur ?

> "J'ai peur..." : le syndrome de la cabane, ou la crainte de reprendre une vie normale

> Covid : les pays qui ont fait l'inverse de nous "ont été meilleurs sur tous les fronts"

> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

>...


Lire la suite sur Europe1