La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 188,94
    +1 855,30 (+3,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Faux pas. “Jerusalema”, le challenge qui fait claquer les tendons d’Achille

·1 min de lecture

Une étude irlandaise, repérée par le Sunday Times, montre que les challenges de danse populaires sur les réseaux sociaux, à l’image du tube sud-africain Jerusalema à l’été 2020, peuvent être risqués pour la santé.

Les amateurs de challenges dansants sur les réseaux sociaux vivent dangereusement. C’est une étude irlandaise, publiée par l’International Journal of Surgery Case Reports début septembre, et repérée par l’hebdomadaire sud-africain The Sunday Times, qui le dit.

On savait déjà que les danseurs du dimanche (ou plutôt du samedi soir) sont exposés à des blessures musculo-squelettiques provoquées par une activité intense et soudaine sur la piste de danse chez des individus sans entraînement.

À lire aussi: Musique. L’interprète de “Jerusalema” réclame son dû : “Je n’ai pas été payée un centime”

Mais cette fois, les chercheurs se sont penchés sur les blessures liées en particulier au tube sud-africain Jerusalema (voir le clip ci-dessous), qui a fait le tour du monde à l’été 2020, alors qu’une partie de la planète était toujours confinée.

Le succès viral de la chanson s’est fait “au détriment des tendons d’Achille de trois hommes d’âge moyen”, expliquent les chercheurs, qui fondent leur étude de cas sur l’examen de ces individus, tous admis au Midlands Regional Hospital de Tullamore (Irlande) en l’espace de dix jours. Tous les trois ont subi une rupture du tendon d’Achille nécessitant une opération

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles