La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 912,47
    +5,73 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Faux héritage de 12 millions d'euros : un homme victime de l'arnaque au "wash-wash"

·2 min de lecture

La victime, fleurant l'arnaque, a averti les enquêteurs qui ont pris les escrocs en flagrant délit.

Dès le départ, l’affaire semblait mal partie. Actu.fr Normandie rapporte lundi 13 septembre l’histoire d’une victime un peu trop crédule et d’arnaqueurs prêts à tout pour obtenir de l'argent. Tout commence fin 2014. La victime, un homme, entame une relation virtuelle avec une femme qui vivrait au Luxembourg. Après quelques mois de relation, celle-ci lui indique que sa mère, vivant au Maroc, est décédée. Elle doit alors se rendre sur place pour régler les questions relatives à l'héritage qui s'élève à… 12 millions d'euros. 

Mais au fur et à mesure, elle va demander à notre homme de l'argent. Une première fois en novembre de la même année (près de 3.000 euros) en mandat Western-Union, puis en février (un peu plus de 800 euros) pour régler les médicaments qu'elle doit prendre parce qu'elle est malade. En outre, la victime va devoir s'occuper de la succession, à savoir récupérer une mallette en France avec les fameux 12 millions d'euros. Pour cela, note Actu.fr, il n'a qu'à transmettre la somme de 5.000 euros.

>> A lire aussi - Gare au "wash wash", la nouvelle escroquerie aux billets

Et c'est là que tout va basculer. Parce que la victime n'est parvenue dans un premier temps à réunir que 2.500 euros sur les 5.000 demandés. Le jour de l'entrevue pour la remise de la mallette, on lui indique qu'il n'y a que six millions d'euros puisque lui ne règle que la moitié des frais demandés. Un nouveau rendez-vous doit alors avoir lieu. Un "technicien" doit être présent pour procéder à l'ouverture (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Annecy : le Léman Express au cœur de la révolte de résidents
Une association d’aide aux handicapés victime d'une vaste escroquerie
Covid-19 : un "nombre important" d'échecs du vaccin Janssen en France
Réchauffement climatique : des centaines de millions de personnes contraintes à migrer, d’ici 2050 ?
Nombre d’enfants, niveau de vie, logement... le portrait des familles en France

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles