La bourse est fermée

Faux billets de 20 euros : attention, ce n'est pas du cinéma !

Marie RIALLAND
1 / 1

Faux billets de 20 euros : attention, ce n'est pas du cinéma !

Ce sont des coupures de 10, 20, 50 euros… assez ressemblantes aux vrais billets de loin mais bien peu crédibles de près. Elles sont utilisées dans les films de cinéma depuis des années et ne posaient guère de problèmes jusqu’à maintenant. Dans les colonnes du Parisien, le commissaire divisionnaire Eric Bertrand, responsable de l'Office central pour la répression du faux monnayage (OCRFM), explique qu’avant 2019 « on trouvait tous les ans une cinquantaine de ces faux billets. On est passé à plusieurs milliers, la hausse est massive ». La France est particulièrement concernée par le phénomène puisque 60% de la « movie money » circulant en Europe se concentre sur l'Hexagone. En juin, l'OCRFM avait déjà recensé 590 faux billets de 50 euros, 895 billets de 10 euros et 2 129 billets de 20 euros. Mi-septembre, des gendarmes de l’Yonne ont mis la main sur 10 000 euros de « movie money ». Fin septembre, un jeune homme était arrêté à Bordeaux avec plusieurs faux billets de 20 euros dans les poches, tandis que deux commerçants de Cognac prévenaient la police après avoir retrouvé dans leur caisse des fausses coupures de 20 euros.

Lire la suite sur cBanque

Voir également
- Mariage, naissance, chômage… Comment réduire votre impôt à la source
- Taxe d'habitation : pourquoi la DDFIP et la DRFIP vous font un virement
- Crédit immobilier : l'assurance emprunteur « plus chère que le prêt »