La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 723,32
    -691,97 (-3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Faut-il s’inquiéter de la fuite d’informations sur TikTok ?

Un groupe d’hacktivistes affirme avoir dérobé une base de données provenant de la plateforme chinoise de vidéos TikTok. Tout porte à croire que c’est un partenaire tiers de l’entreprise qui a été victime du piratage – et non le réseau social – dévoilant surtout des statistiques ainsi que des campagnes de marketing.

Les pirates s’attaquent aux groupes chinois. Le groupe d’hacktivistes AgainstTheWest a publié ce 3 septembre 2022 une série de fichiers sur un célèbre forum de hackers, affirmant qu’il s’agit d’informations issues de bases de données de TikTok, ainsi que du service de messagerie chinois WeChat. Les pirates ont partagé un extrait des dossiers dérobés, auquel Numerama a eu accès. On constate qu’il s’agit surtout d’informations sur les partenariats commerciaux, les statistiques du groupe et les campagnes de marketing. Rien ne prouve que Tiktok soit réellement la victime.

Cependant, AgainstTheWest prétend avoir extirpé près de 2 milliards d’entrées (ou lignes d’informations) et que tout ceci ne serait qu’un premier échantillon. Les hackers auraient récupéré le code source de l’application, grâce à un mot de passe piraté pour accéder au cloud Alibaba que les deux entreprises utilisent.

Dans son annonce, le groupe indique qu’il ignore s’il va vendre la base de données ou la dévoiler entièrement. AgainstTheWest fixerait des limites éthiques à ses révélations : les pirates refusent de mettre en ligne la totalité des fichiers, puisque cela mettrait en danger de nombreux utilisateurs mineurs.

AgainstTheWest
AgainstTheWest

[Lire la suite]