Marchés français ouverture 5 h 58 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 582,90
    +616,89 (+2,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 239,94
    +259,73 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    38 332,25
    -378,16 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    926,68
    -6,45 (-0,69 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

“Il faut remettre les résidents des maisons de retraite au coeur du monde”, selon Gabrielle Halpern, philosophe

·2 min de lecture

Capital : Dans votre livre* paru en 2020, vous prônez une hybridation de la société. Derrière cette expression, vous estimez notamment qu’il ne faut pas opposer jeunes et vieux ?

Gabrielle Halpern : Mon thème de recherche principal, c’est l'hybridation. Cette approche peut toucher tous les sujets de société ; de l’éducation à l’innovation, en passant par l’écologie. C’est un thème suffisamment riche qui concerne tous les domaines de notre vie. Mais, depuis toujours, l’être humain a eu du mal avec l’hybride ; en gros, ce qui ne rentre pas dans les cases. Nous avons une rationalité qui est une vraie machine à produire des cases. Nous ne sommes plus capables d’accepter ce qui n’y rentre pas. On va parler en termes de “génération”, il y a “les vieux”, “les jeunes”. Dans les programmes politiques, il existe des segments électoraux avec des mesures pour les personnes âgées, les jeunes. Cela conduit à des fractures, mais aussi à donner l’illusion que, finalement, il y a les uns, d’un côté et les autres, d’un côté. Cette situation est encore plus marquée aujourd’hui avec le Covid. Arrêtons avec les cases !

Capital : Que faudrait-il faire pour éviter ces “cases” ?

Gabrielle Halpern : Dans le domaine économique, on a inventé un secteur qui est la silver économie (entreprises qui sont spécialisées dans la production de biens ou de services pour personnes âgées, ndlr). Mais cela ne devrait pas être un secteur, toutes les entreprises et toutes les institutions publiques, quel que soit leur domaine d’activité devraient s’interroger sur la manière dont elles vont pouvoir s’adresser aux personnes âgées. Aujourd’hui, les questions sur la transition numérique et la transition écologique sont devenues omniprésentes. Mais il y a une grande transition qui avance dans l’ombre, la transition démographique, c’est-à-dire le vieillissement de la population. On n’en parle pas, c’est un angle mort. Dans les entreprises, il y a des directions en charge de la transition numérique, d’autres, du développement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déménagement, vacances, électroménager… ces 7 aides originales proposées par votre caisse de retraite
Pas d'augmentation de l'âge moyen de départ à la retraite en 2020
Retraite : plus besoin d'attendre 55 ans pour signaler des erreurs sur votre carrière
Cette démarche pour la retraite à ne pas oublier avant les 4 ans de vos enfants
Et si les trimestres de retraite pouvaient mieux se partager entre conjoints ?