La bourse ferme dans 4 min
  • CAC 40

    6 107,32
    +60,01 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 560,23
    +21,35 (+0,60 %)
     
  • Dow Jones

    31 377,99
    -60,27 (-0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0530
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 821,30
    -3,50 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    19 704,87
    -113,00 (-0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,99
    +1,93 (+0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,98
    +1,41 (+1,29 %)
     
  • DAX

    13 278,04
    +91,97 (+0,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 338,13
    +79,81 (+1,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 387,69
    -136,86 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    3 880,18
    -19,93 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2194
    -0,0076 (-0,62 %)
     

Faut-il réarmer l'Etat pour moins faire appel aux cabinets de conseil?

Lionel BONAVENTURE / AFP

Le Républicain Arnaud Bazin et sa collègue communiste Eliane Assassi ont proposé au Sénat une loi pour encadrer le recours aux cabinets de conseil par l'Etat. Ils souhaitent notamment renforcer les ressources humaines étatiques, pour moins faire appel au privé. La proposition fait débat.

La polémique autour du avait enflammé la campagne . Elle est revenue cette semaine sur les bancs du . Le sénateur Arnaud Bazin et la communiste Eliane Assassi, à l'origine du rapport qui avait suscité le débat au printemps dernier, ont présenté mardi 21 juin un projet de loi visant à encadrer ces pratiques. Parmi leurs propositions: un code de bonne conduite pour les cabinets de conseil, la création d'une liste publique des prestations de conseil auprès de l'Etat, l'interdiction aux entreprises privées d'utiliser le logo d'une administration, et la fin des missions délivrées à titre gratuit par les cabinets de conseil - pour éviter le "réseautage". Mais si la loi souhaite encadrer la présence des cabinets de conseil au sein de l'Etat, elle veut aussi la réduire, en prenant le sujet à la racine.

Lire aussi

Eliane Assassi et Arnaud Bazin proposent de "réarmer" l'Etat, pour qu'il utilise davantage ses compétences internes, et fasse moins appel à des entreprises externes. Pour cela, le texte propose un rapport publié tous les cinq ans par chaque ministère, qui cartographierait les "ressources humaines" dont disposent les ministères. Le rapport expliquerait comment valoriser les ressources humaines internes, et détaillerait la manière dont cette valorisation pourrait permettre de réduire le recours aux cabinets de conseil. Mais pourquoi réduire cette présence du conseil externe?

646,4 millions d’euros en conseil informatique dépensé en 2021

"Il ne faut pas que le contribuable paye deux fois pour une mission de l'Etat: une fois pour l'Etat, et l'autre pour le cabinet de conseil. Il y a aussi des enjeux de souveraineté, car on devient dépendants de cabinets étrangers", justifie à Challenges Arnaud Bazin. Le sénateur assure que le recours à des fonctionnaires minimise les risques "déontologiques et budgétaires". Dès lors, plutôt que de faire appel à des cabinets de conseil, il faudrait réarmer l'administration: "Dans nos auditions et dans , nous avons montré que dans cert[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles