La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1696
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 229,11
    +2 076,41 (+5,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Que faut-il penser du dernier livre de Thomas Piketty?

·2 min de lecture

CRITIQUE - Vous savez que Thomas Piketty est un économiste star dont le travail phare sur les inégalités a nourri le débat intellectuel mais vous êtes découragé d'avance de devoir lire ses pavés de 1.000 pages? L'auteur a pensé à vous avec sa version abrégée en 300 pages, Une brève histoire de l'égalité. Les familiers de la pensée pikettienne n'apprendront rien. Les néo-lecteurs découvriront son érudition et son militantisme, qui alimentent la polémique.

Economiste star résolument engagé à gauche, Thomas Piketty revendique de "faire de la politique par les idées". "Les questions économiques sont trop importantes pour être laissées à une petite classe de spécialistes et de dirigeants" affirme-t-il. Ce pourquoi, à l’orée de la campagne présidentielle, il espère peser dans le débat sur le partage des richesses avec son nouveau livre, dans un effort pour rendre plus accessible au grand public son éclairage sur son thème phare des inégalités. On aurait pu croire qu’il avait déjà fait le job avec , traduit en 40 langues et vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires, qui a généré un intense débat aux Etats-Unis face au constat d’un retour en force croissant des inégalités de fortune depuis quarante ans. Depuis, il a encore enrichi ses recherches et son propos avec un nouveau pavé, Capital et idéologie (2019, 1.197 pages). Son défi dans ce nouvel opus, le bien nommé Une brève histoire de l’égalité (voir extrait ci-dessous) a été de résumer en 300 pages ces deux sommes à destination des citoyens pressés… ou d’une gauche en panne de projet?

Inconvénient: l’auteur n’ayant pas réduit son ambition de traiter toutes les formes d’inégalités (de droit, de statut, de pouvoir, d’éducation, de propriété, de revenus, de genre, de race) à travers le monde et les âges, il perd forcément en profondeur et surtout en nuance scientifique, qui ont fait sa réputation. Et le lecteur peut avoir le tournis, se faisant embarquer de façon parfois expéditive de l’héritage esclavagiste de l’Occident au système des castes en Inde, des maigres acquis de la Révolution française au suffrage censitaire en Suède jusqu’aux actions des lobbys bancaires anglo-saxons pour pousser à la dérégulation financière, des femmes continuant d’exécuter plus de tâches domestiques à l’élitisme scolaire persistant… jusqu’aux performances écologiques du socialisme dictatorial chinois!

"Continuer le combat" pour l'égalité

Avantage: en brossant ainsi à grands traits l’histoir[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles