La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 606,98
    +674,61 (+2,18 %)
     
  • Nasdaq

    13 584,14
    +391,79 (+2,97 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    -0,0036 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 373,49
    +3 751,88 (+10,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    972,52
    +44,29 (+4,77 %)
     
  • S&P 500

    3 909,34
    +98,19 (+2,58 %)
     

"Il faut lever les brevets sur les vaccins", estime le député PCF du Nord, Fabien Roussel

France 3
·1 min de lecture

"Dimanche en politique" recevait le 17 janvier le député PCF du Nord, Fabien Roussel. Ce dernier, également secrétaire général du Parti communiste, s’est exprimé suite aux récentes annonces du laboratoire Pfizer, vendredi 15 janvier, qui prévient des retards de livraison du vaccin tant attendu contre le Covid-19 dans toute l’Union européenne.

Si le gouvernement compte tenir son calendrier vaccinal grâce à ses stocks et aux livraisons d’autres vaccins, cette annonce demeure néanmoins inquiétante alors que 520 000 vaccins Pfizer étaient attendus.

"Pas de profit sur la pandémie"

"Je voudrais relayer un appel qui a été lancé par des chercheurs, des scientifiques, des épidémiologistes qui demandent que les brevets sur ces vaccins qui existent aujourd’hui soient mis de côté, et que tous ces vaccins soient versés dans le domaine public", a déclaré Fabien Roussel. Pour le député, la levée des brevets permettrait à des laboratoires français comme Sanofi de produire le vaccin Pfizer et de le distribuer à très large échelle. "Il ne doit pas y avoir de concurrence sur ces vaccins (…). Chaque pays pourrait décider de se saisir de ces vaccins sans secret industriel, pour qu’on puisse les produire en nombre (...) et que tous les peuples du monde y aient accès de la même manière, ce qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi