La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 902,92
    -139,41 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Faut-il craquer pour le menu des Goncourt chez Drouant ?

Drouant

CHRONIQUE. C'est la bonne idée de fin d'année. Pour ceux qui aiment la littérature et les nourritures terrestres. L'une des maisons les plus recommandables de la haute gastronomie française, Drouant, propose aux clients "normaux", de se voir servir le même menu que celui dégusté à l'étage dans le salon Goncourt aux dix membres du prestigieux jury lors de la délibération finale, cette année le 3 novembre.

Déjeuner historique! Nous voici chez les Goncourt. Drouant, propose aux clients "normaux", de se voir servir le même menu que celui dégusté à l'étage dans le salon Goncourt aux dix membres du prestigieux jury lors de la délibération finale et l'annonce du lauréat annuel, le premier mardi de novembre. Cette année Brigitte Giraud a remporté le trophée. Libre à chacun de se mettre dans les conditions les plus proches possibles du cénacle littéraire en choisissant pour compagnons de table un écrivain en vue ou un éditeur germanopratin. On peut aussi prendre ses distances avec le scénario tout écrit et se choisir pour "co-pain", tout simplement un bon copain. Il est conseillé bien entendu, de choisir la formule en six temps (180 euros) qui a toujours la préférence des princes des lettres sur celle en trois temps. On n'est pas ici pour se rendre malheureux, dussions-nous souffrir ensuite les foudres des aigries et plaideurs à la petite semaine qui nous reprocheront de vivre dans le luxe. Le mot et la réalité sont très relatifs. On sait bien qu'il y a aussi dans la clientèle des maisons de luxe des convives qui peinent à boucler leurs fins de mois, même si comme disait Jean Gabin :"Il y a aussi des poissons volants mais ce n'est pas la majorité de l'espèce".

Lire aussiFaut-il craquer pour la cuisine au feu de Braise ?

On recommande chaudement l'accord mets et vins qui vous permet de déguster un vin différent associé avec chaque plat (120 euros) et de faire connaissance, même rapidement, avec l'exceptionnelle cave de Drouant, où les Bourgogne et les Bordeaux sont nombreux, avec des valeurs sûres mais aussi des flacons moins convenus.

Si l'on décide de jouer une telle comédie le jour même de la remise du prix Goncourt, on s'attable sans savoir à l'avance ce que l'on va déguster. Le menu est gardé secret, comme le nom de l'écrivain élu produit de l'année, jusqu'à 13 heures précises. Pour les autres qui iront faire leurs agapes jusqu'au 15 décembre, ils doivent savoir qu'ils a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi