Marchés français ouverture 2 h 8 min
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,71
    -111,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1965
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 850,00
    +352,75 (+1,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 394,29
    +2 437,60 (+4,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 379,57
    +85,58 (+6,61 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Faut-il assumer ou camoufler les «trous» dans son CV ?

·1 min de lecture

Pourquoi est-ce que cette question revient souvent ? Tout simplement parce qu’il y a une légende qui dit que les recruteurs adorent faire «la chasse aux trous dans le CV». Cela a pour conséquence de pousser les candidats, de l’autre côté, à vouloir cacher et combler ces fameux «trous» dans leur parcours. Ils se posent 1000 questions, et en viennent parfois à avoir honte de ne pas avoir travaillé durant une certaine période. Ils peuvent mal vivre le fait d’avoir eu besoin de temps entre deux périodes d’emploi.

Mais avant de répondre à la question de savoir quoi faire de ces périodes, il faut s’entendre sur ce qu’est un «trou» dans un CV. C’est une période durant laquelle vous n’allez pas travailler, vous n’allez pas être en emploi, vous n’allez pas occuper un poste. Il est important pour traiter de ce sujet aujourd’hui de déterminer la durée des «trous». En effet, nous allons parler de «trous longs» et de «trous courts» dans un CV. Les «trous longs» sont ces périodes où vous n’avez pas travaillé mais plutôt fait autre chose et les “trous courts” sont les périodes durant lesquelles vous avez cherché un emploi.

Dans ce nouvel épisode du podcast “Trouveur d’emploi”, Christel de Foucault, ex recruteuse et spécialiste de la recherche d'emploi, vous explique comment assumer les période creuses dans un CV...

Premier conseil - qui fonctionne, même si les recruteurs n’aiment pas trop que cela se sache - : «essayez de raisonner dans un CV en années plutôt qu’en mois». Si vous mettez le mois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les employeurs peuvent enquêter (secrètement) sur leurs salariés... dans certains cas
SNCF, Air France... qui sont les meilleurs employeurs du transport des personnes ?
Adecco, Manpower... ce sont les entreprises préférées des salariés des services à l'emploi
Votre employeur peut-il vous obliger à suivre une formation ?
Hermès, LVMH, Etam... voici les meilleurs employeurs de l'habillement et des accesoires