Publicité
Marchés français ouverture 1 h 39 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 130,43
    +343,05 (+0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 667,00
    +113,39 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 689,49
    +23,07 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 373,19
    -0,65 (-0,05 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

« Il faut arrêter cela » : le gouvernement va interdire les cigarettes « puffs »

SYSPEO/SIPA

Les cigarettes « puffs » seront bientôt interdites en France. C’est ce qu’a annoncé Élisabeth Borne, interviewée sur RTL ce dimanche. La Première ministre a dévoilé quelques mesures dans le cadre du plan antitabac qui doit s’étaler sur la période 2023-2028 avec notamment un « plan national de lutte contre le tabagisme ». C’est dans ce cadre que l’exécutif veut interdire les cigarettes électroniques jetables, plus connues sous le nom de « puffs ». Il faut dire qu’elles sont très prisées des jeunes grâce à leur emballage, souvent de couleur flashy, mais aussi grâce à leurs saveurs : cola, bonbon, « cherry », « ice cream cookie », fraise, marshmallow, etc.

À lire aussi Budget de la Sécurité sociale : le Sénat vote « une taxe dissuasive » sur les cigarettes électroniques « puff »

Leur atout, c’est qu’elles contiennent un taux de nicotine restreint, entre 0 et 20 mg/ml, rappelle l’AFP. Mais c’est trop pour le Gouvernement : « On peut nous dire que ce n'est pas de la nicotine. Mais c'est un réflexe, un geste auquel les jeunes s'habituent. Ensuite, c'est comme ça qu'ils vont vers du tabagisme et il faut arrêter cela », a martelé la Première ministre sur RTL. Introduites en France il y a un peu plus de deux ans, ces cigarettes électroniques ont pourtant déjà été interdites dans plusieurs pays européens, comme l’Allemagne l’Irlande ou la Belgique.

Le prix du paquet de tabac n’augmentera pas

De « mauvaises habitudes » prises « par les jeunes » que le Gouvernement veut arr...


Lire la suite sur LeJDD