La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0344
    -0,0060 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 672,02
    -485,77 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,17
    -0,12 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

La fausse médecin est de retour et réapparaît en tant que... future professeure

skynesher / Getty Images

Samantha Avril avait été arrêtée en septembre 2020 après s'être fait passer pendant cinq mois pour une généraliste. Connue comme la "fausse médecin de Montceau-les-Mines", elle se serait cette fois glissée dans la peau d'une étudiante, pour tenter d'intégrer l'institut de professorat de Mâcon, rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté, jeudi 22 septembre, confirmant une information révélée par Le Bien Public, le mercredi 21 septembre. La jeune femme aurait falsifié des diplômes, et usurpé l'identité d'une étudiante de Grenoble, qui a le même nom que celui de son mari, pour candidater à un master à l'institut de Mâcon – un centre qui forme les futurs professeurs d'université. Une plainte a été déposée par l'université de Bourgogne.

Dans son dossier de candidature, des incohérences auraient intrigué les personnes chargées de sélectionner les candidats, qui auraient fini par comprendre la supercherie. Contactés par nos confrères, Samantha Avril et son avocat n'ont pas souhaité faire de commentaires. Me Alain Guignard a toutefois déclaré qu'il s'agissait d'un non-événement, puisqu'ils n'ont pas été informés de cette plainte, pour le moment.

Si ces faits sont avérés, ils sont bien moins graves que ceux commis en 2020. Il y a plus de deux ans, Samantha Avril, qui avait alors 36 ans, avait fait croire à son entourage, aux autorités de santé et à ses patients qu’elle était médecin généraliste. Or, il n’en était rien, rapportait en 2020 Le Quotidien du médecin. La trentenaire s'était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hérault : une nonagénaire coincée chez elle depuis un mois et demi à cause d'une panne d'ascenseur
Ce système permet de stopper net les avions
Des escrocs utilisent une drôle de méthode pour attaquer un distributeur de billets
Pourquoi ces sirops pour la toux ne seront plus vendus en pharmacie
Retraites, allocations familiales... les prestations sociales devraient être revalorisées en 2023