Marchés français ouverture 4 h 15 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 176,93
    -216,11 (-0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0467
    -0,0016 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 426,08
    +92,10 (+0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,27
    +3,80 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Fausse annonce, bien dégradé... Comment éviter les arnaques aux locations de vacances?

Photo libre de droit

Avant de réserver un logement de vacances sur un site spécialisé ou de petites annonces, quelques précautions sont nécessaires pour éviter de tomber sur une arnaque. D’autant plus que les modes opératoires utilisés par les escrocs sont de plus en plus subtils.

En mars dernier, deux tiers des Français qui avaient n’avaient pas encore réservé de logement, selon une étude du . Mais désormais, à l’approche des vacances d’été, il peut s’avérer difficile de trouver une location. Pas question pour autant de se précipiter sur un logement, au risque de tomber sur une arnaque. Car comme chaque année, plusieurs centaines de Français se feraient piéger. "Depuis le début de l’année nous avons recensé 200 signalements liés à des locations saisonnières", rapporte Morgan Bourven, journaliste chez UFC-Que Choisir. Un chiffre qui va progressivement augmenter, notamment cet été. "Les Français passent de plus en plus par Internet pour réserver leurs vacances donc le nombre de victimes s’accroît au fil des années. Mais proportionnellement au nombre d’annonces, ce fléau a tendance à stagner", complète Jean-Baptiste Boisseau, co-fondateur de Signal Arnaques, un site qui permet aux internautes de signaler une arnaque. Toutefois, les escrocs n’opèrent désormais plus de la même manière pour espérer piéger un maximum de personnes.

Auparavant, les arnaques aux locations de vacances étaient plus facilement repérables. Villa de rêve à prix cassé, logement qui n’existe pas… Ces techniques sont désormais moins utilisées. "Il y a eu beaucoup de communication sur ces escroqueries donc les internautes étaient particulièrement vigilants en vérifiant par exemple sur Google Maps la localisation du bien. Maintenant, les arnaques sont plus difficiles à déceler et concernent tous types de logements", explique Morgan Bourven. Concrètement, deux sortes d’escroqueries ressortent ces dernières années.

Les fausses annonces, principale arnaque

Tout d’abord, vous pouvez vous retrouver avec une location qui ne correspond pas au descriptif de l’annonce (logement en mauvais état, manque de pièces…). Dans ce cas, les plateformes vous relogeront dans un hôtel ou une autre location. Si le problème est décelé avant votre arrivée, un remboursement peut être effectué. Mais[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles