Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 926,03
    +61,71 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1908
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 785,91
    -312,38 (-1,07 %)
     
  • BTC-EUR

    42 653,92
    +1 054,05 (+2,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 025,40
    +82,23 (+8,72 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Faurecia, Plastic Omnium, Symbio: ces équipementiers français en pointe sur l'hydrogène

·2 min de lecture

Les équipementiers français sont des leaders dans les réservoirs et systèmes pour les véhicules à pile à combustible. Une technologie d'avenir pour les utilitaires et poids lourds. Mais l'hydrogène n'est pas forcément la panacée écologique!

Faurecia annonce ce mardi 16 février avoir acquis la majorité de CLD, l’un des principaux fabricants chinois de réservoirs d’hydrogène à haute pression (près de 200 salariés et deux usines avec un potentiel de 30.000 réservoirs par an). Les deux sociétés "développeront et produiront des réservoirs homologués de stockage d’hydrogène pour le marché chinois", assure le communiqué. CLD fournit des réservoirs aux principaux constructeurs asiatiques de véhicules commerciaux et utilitaires légers. "D’ici à 2030, la Chine représentera un marché d’au moins un million de véhicules à piles à combustible", souligne Mathias Miedreich, vice-président exécutif de l’activité clean mobility de Faurecia. Faurecia est un spécialiste français des réservoirs d’hydrogène.

Plastic Omnium en pleine offensive

Après avoir annoncé fin octobre la création d’une , Plastic Omnium a annoncé à son tour le 25 novembre 2020 devant les investisseurs "des ambitions à long terme dans l’hydrogène", d’après Laurent Favre, directeur général du plasturgiste familial tricolore. D’ici à 2030, l’industriel vise 25% de parts de marché sur les réservoirs à hydrogène, entre 10 et 15% sur la pile à combustible elle-même. Depuis 2015, l’équipementier assure avoir investi 200 millions d’euros dans l’hydrogène. Plastic Omnium annonce un objectif de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025 avec cette technologie, 3 milliards en 2030. "L'Asie tire le marché et cela va continuer: d'ici dix ans, le continent va représenter 75% du marché du véhicule à hydrogène, suivi de 20% pour l'Europe et 5% en Amérique du Nord", indique Félicie Burelle, directrice générale déléguée de Plastic Omnium.

Cette co-entreprise, détenue à 50-50 par Faurecia et Michelin, va implanter une usine à Saint-Fons, dans le Rhône, "qui produira à partir de 2023 des piles à combustible", affirme son PDG Philippe Rosier. Ambition: "en fabriquer 100.000 par an en 2030", moyennant 140 millions d'euros d'investissement. Et "100.000 autres dans u[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi