Marchés français ouverture 5 h 18 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 029,53
    +165,21 (+0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,1913
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 953,25
    -145,04 (-0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    42 574,41
    +786,41 (+1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 023,38
    +80,20 (+8,50 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Faurecia a bien limité la casse en 2020

·2 min de lecture

L'activité redémarre pour Faurecia. L'équipementier automobile a annoncé, ce lundi 22 février, un rebond sensible de ses ventes au second semestre 2020 lui permettant contenir ses pertes pour l'exercice écoulé à 379 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe s'est affiché à 8,484 milliards d'euros au 2e semestre, soit un recul de 3,5% sur un an à taux de change et périmètre constants. Les ventes avaient chuté bien davantage au premier semestre, de 35,4%. Faurecia a ainsi pu enregistrer un bénéfice net de 54 millions d'euros lors du deuxième semestre. Sur l'ensemble de l'année, les ventes ont atteint 14,654 milliards d'euros, soit une baisse de 19,6% à taux de change et périmètre constants.

"Au second semestre, grâce à une excellente préparation en vue de la reprise de la production ainsi qu'aux actions de résilience entreprises depuis le début de la crise, Faurecia a dépassé tous ses objectifs financiers", s'est félicité le directeur général de Faurecia, Patrick Koller. "C'est notamment le cas en ce qui concerne la génération de trésorerie, qui a permis de compenser la consommation du premier semestre et a contribué à une réduction significative de la dette", a souligné M. Koller. Le groupe a compensé le milliard d'euros brûlé au premier semestre pour faire face à la crise en enregistrant un milliard de flux net de trésorerie au deuxième semestre.

>> A lire - Faurecia relève ses objectifs, le marché limitera la casse au 2e semestre

Le groupe prévoit d'enregistrer en 2021 des ventes à hauteur de 16,5 milliards d’euros (+12,6%), avec une marge opérationnelle d’environ 7%, "proche des niveaux pré-Covid". Lors d'un "Capital markets day" organisé lundi après-midi, le groupe va annoncer ses objectifs pour 2025, soit des ventes d’au moins 24,5 milliards d’euros, avec une marge opérationnelle supérieure à 8% des ventes. Le groupe souhaite notamment se positionner en leader dans le domaine des systèmes de stockage à hydrogène et dans celui des piles à combustible grâce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Covid-19 a eu moins d'impact sur les dividendes que la crise de 2008
Victime d'un incendie, l'ancien yacht de Bernard Tapie a coulé
Pas de sanction contre C8 après la promotion de Skyline chez Cyril Hanouna
Hermès limite l'impact de la crise grâce à ses ventes en Asie
Renault a perdu 8 milliards d'euros en 2020 !