Marchés français ouverture 7 h 12 min
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 955,70
    -207,13 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0347
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 639,21
    -405,05 (-2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,44
    -0,85 (-0,22 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

Fashion Week. Qui a préparé les délicieux hamburgers du défilé Balmain?

Adrien Clerc et Jimmy Herbaux, les deux créateurs de la société The Beast, enfument les cocktails mondains avec leurs barbecues géants et régalent les VIP avec leurs burgers gourmands et décontractés. Le créateur star de Balmain, Olivier Rousteing leur a apporté une grande visibilité lors de la semaine des collections parisiennes.

Le jeudi 28 septembre a eu lieu l'un des moments forts de la Fashion Week (la semaine des défilés de mode) parisienne. La maison Balmain avait privatisé le stade Jean Bouin dans le 16e arrondissement, habituellement dévolu aux matchs de rugby, non pas pour un défilé de haute couture classique mais pour la troisième édition de son

n'est pas d'une génération où l'on reçoit ses invités en leur proposant des petits fours servis par des majordomes en noeud papillon. C'est beaucoup plus moderne et post covidique. Il a imaginé un village éphémère dans l'enceinte du stade parisien avec différentes animations, food trucks et boutiques. Bien entendu, le point d'orgue de l'événement était le défilé des créations de haute couture signées Olivier Rousteing à 21h. Mais même là, l'ambiance n'était pas celle que l'on voit habituellement dans les maisons de couture. Point de rédactrices de mode à la mine compassée assises en rang d'oignon au pied du podium, mais une foule jeune et colorée de fans du designer, qui applaudissent et crient comme dans un concert de KPop. Avec dans la foule, de nombreuses célébrités telles que Stromae, Kylie Jenner, Neymar,

 Crédit : The Beast - Eat is Family
Crédit : The Beast - Eat is Family

Les hamburgers texans signés The Beast

Bien entendu le cocktail était en adéquation avec l'ambiance générale de l'événement. C'est la jeune société de restauration événementielle The Beast, (groupe ID Food) qui a été chargée de donner à manger à la fois aux milliers de spectateurs et aux 200 VIP et célébrités qui se sont pressés dans les salons du stade. Le troisième volet de son intervention consistait à assurer ce que les professionnels appellent le "catering", c''est-à-dire la cantine des 200 techniciens et salariés qui ont travaillé à la réussite de l'événement. "Historiquement, le métier de catering et celui de traiteur ne sont pas assurés par les mêmes entreprises, explique Adrien Clerc, le cofondateur et dirigeant de l'entreprise.avec son associé Jimmy Herbaux. Les producteurs de spectacles, d'émission de télé, de tournages[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi