Publicité
La bourse ferme dans 2 h 33 min
  • CAC 40

    8 060,05
    +36,31 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 985,60
    +18,92 (+0,38 %)
     
  • Dow Jones

    38 459,08
    -2,43 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0643
    -0,0088 (-0,82 %)
     
  • Gold future

    2 411,40
    +38,70 (+1,63 %)
     
  • Bitcoin EUR

    66 198,95
    -415,24 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,79
    +1,77 (+2,08 %)
     
  • DAX

    18 052,27
    +97,79 (+0,54 %)
     
  • FTSE 100

    8 032,34
    +108,54 (+1,37 %)
     
  • Nasdaq

    16 442,20
    +271,84 (+1,68 %)
     
  • S&P 500

    5 199,06
    +38,42 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2459
    -0,0097 (-0,77 %)
     

Fanta Berete veut créer une carte « parent solo » pour les familles monoparentales

La proposition de loi de la députée Fanta Berete devrait être déposée cet automne.
La proposition de loi de la députée Fanta Berete devrait être déposée cet automne.

PARENTS ISOLÉS - Elles représentent un quart des cellules familiales et sont particulièrement fragiles financièrement : en France, les familles monoparentales sont les ménages les plus concernés par la pauvreté. De la possibilité de trouver un logement à celle de faire garder ses enfants ou la logistique du quotidien, les cheffes de ces familles, majoritairement des femmes, font face à des difficultés plus grandes que les couples parentaux des familles nucléaires.

Pour faciliter la vie de ces parents isolés, la députée Renaissance Fanta Berete, de la 12e circonscription de Paris, planche sur une proposition de loi visant à créer une carte « parent solo », comme l’a révélé le quotidien La Croix dimanche 14 mai.

Des coups de pouce au quotidien

L’idée derrière cette démarche ? Une carte, sur le modèle des cartes familles nombreuses, qui serait distribuée aux personnes recensées comme parent isolé sur leur déclaration d’impôts. L’objectif serait de « favoriser la reconnaissance de leur statut », mais aussi de leur ouvrir le droit à certains coups de pouce comme des réductions dans certaines enseignes et « pourquoi pas une aide pour les factures d’électricité », a déclaré l’élue à La Croix. Le tout sans condition de revenus, à renouveler chaque année.

PUBLICITÉ

La députée envisage même d’aller plus loin, et d’étendre le champ de ces aides financières à des appuis du quotidien, comme des places réservées en crèches ou l’allongement du congé enfant malade. L’article évoque aussi des changements de pratiques au sein des entreprises, comme des « aménagements d’emploi du temps » et la priorité sur le choix des congés pour les parents isolés.

Cette proposition de loi devrait être déposée à l’automne, lors de la prochaine semaine transpartisane de l’Assemblée nationale, et Fanta Berete espère recevoir des soutiens de part et d’autre de l’hémicycle. De quoi aider 2 millions de parents solos en France, qui figurent parmi les plus touchés par la baisse du pouvoir d’achat.

À voir également sur Le HuffPost :

Poupette Kenza, quand la surexposition des enfants d’influenceurs pose problème

En cas de divorce, les pensions alimentaires désormais versées de manière automatique