La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 615,98
    +12,90 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1635
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 790,60
    +8,70 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    52 688,75
    -2 340,61 (-4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 457,01
    -46,03 (-3,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,74 (+0,90 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 065,96
    -149,74 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 536,15
    -13,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    -0,0045 (-0,33 %)
     

La famille Mulliez (Auchan) perd deux procès contre le fisc

·1 min de lecture

La famille Mulliez est la quatrième fortune de France, estimée à 48 milliards d’euros. Mais cette famille du Nord est aussi une des ferventes adeptes de l’exil fiscal. La plupart de ses membres se sont installés à Néchin, petite commune belge à côté de la frontière, qui a aussi compté Gérard Depardieu parmi ses célèbres résidents fiscaux. Les propriétaires de la galaxie Auchan pratiquent aussi assidûment l’optimisation fiscale, cherchant à réduire encore la maigre obole versée au fisc français. Mais, coup sur coup, elle vient de perdre deux procès qui l’opposaient à Bercy.

Le premier concernait Gonzague Mulliez, né à Roubaix il y a 86 ans, lui aussi exilé à Néchin, fondateur de Saint Maclou et du groupe immobilier Vizzion. Le litige portait sur 6,6 millions d’euros de dividendes empochés par Gonzague en 2014 et 2015 en provenance de ses sociétés françaises. Grâce à son exil fiscal en Belgique, notre homme n’a payé dessus que 15% d’impôts au fisc français, soit un million d’euros, qui ont été retenus à la source. Mais, pour Gonzague, c’était encore trop, et il a demandé au fisc une ristourne de 40%. Il a argué que les résidents fiscaux français bénéficiaient de cette ristourne, et donc qu’il était “discriminatoire” de ne pas en faire bénéficier les non résidents, ce qui serait illégal en droit européen.

Las ! Le fisc l’a renvoyé dans ses buts. Il lui a expliqué qu’il devait plutôt s’estimer heureux de n’avoir payé que 15% d’impôt sur ces dividendes. En effet, s’il avait été résident (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : Sanofi tire un trait sur son vaccin à ARN messager, mise sur le produit développé avec GSK
La grosse amende infligée à la Société Générale pour ses commissions sur les paiements par carte
Naval Group en passe de signer un contrat à plusieurs milliards avec la Grèce
Une enquête pour favoritisme contre Vinci classée sans suite
Evergrande, taux d’intérêt, plafond de la dette… les actions face à des risques : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles