Marchés français ouverture 8 h 53 min

Faites de votre congé sabbatique un atout pour votre carrière

Signe des temps, plus d’un Français sur deux (53%) rêverait d’un break à durée déterminée, autrement dit d’un congé sabbatique, d’après l’étude menée par OnePoll pour Airbnb fin 2018. Selon les salariés, prendre ce « congé pour convenance personnelle », strictement encadré par le Code du travail, leur éviterait le burn-out (30%), voire de quitter leur emploi (12%). Mais un écart important subsiste entre désir et réalité. Beaucoup expliquent ne pas réussir à franchir le pas face aux contraintes personnelles – financières, professionnelles ou familiales –, ou par crainte du jugement négatif ou du refus de l’employeur (il est tenu d’accepter mais peut demander à modifier les dates, sous conditions – se référer aux articles L3142-28 à 35 du Code du travail).

Pourtant, les mentalités changent. Les vertus de l’année de césure estudiantine ou de l’année sabbatique avant le plongeon dans la vie active ne sont plus à démontrer. Traditionnelle dans les pays scandinaves et anglo-saxons, la « gap year » attire un nombre croissant de prétendants. La démarche fait notamment des émules parmi les quadragénaires. Un âge souvent synonyme de baisse des responsabilités parentales, de stabilité financière et de carrière établie. Ce peut être aussi l’heure du bilan, du profond questionnement. Or quoi de mieux qu’un congé sabbatique pour réfléchir, analyser la situation et choisir de l’accepter ou de se réorienter ?

Mais attention à ne pas partir sur un coup de tête. Pour être profitable, une telle coupure se prépare. « Quand on s’ennuie au travail, on a l’impression qu’une année, c’est long. Quand on s’arrête, on se rend compte que ça passe très vite, témoigne Nicolas, 38 ans. C’est pourquoi il faut vraiment bien planifier son projet et essayer de s’y tenir. J’ai pris un congé pour créer ma propre boîte. Je travaillais dans la finance, mais j’avais un projet d’entrepreneuriat autour de l’agriculture urbaine. J’ai commencé par trois semaines de congé et de repos, pour réellement déconnecter.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Votre titre de transport bientôt remboursé à 100% par votre employeur ?
Réforme des retraites : votre date d’entrée dans le régime universel pourrait dépendre de votre régime de retraite actuel
Electricité, gaz : encore 4 jours pour profiter de 17% de réduction sur votre facture
Développez votre musculature au bureau avec cet exercice
Le contrat de capitalisation, une arme redoutable pour donner de votre vivant