La bourse ferme dans 1 h 49 min
  • CAC 40

    6 530,85
    +2,53 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 760,02
    +3,96 (+0,11 %)
     
  • Dow Jones

    33 921,23
    -59,09 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0144
    -0,0036 (-0,36 %)
     
  • Gold future

    1 781,70
    +5,00 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    23 151,24
    -327,17 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,12
    +1,39 (+0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,56
    +1,45 (+1,65 %)
     
  • DAX

    13 682,04
    +55,33 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 526,08
    +10,33 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    12 923,65
    -14,48 (-0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 270,72
    -3,32 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2023
    -0,0028 (-0,24 %)
     

Il se fait passer pour son propriétaire, et détourne près de 100.000 euros

Des ordonnances pénales suisses tout juste révélées expliquent comment des escrocs ont réussi à soutirer de l'argent à des joailliers de luxe, dont Dior, grâce à une arnaque aux loyers.

Plus de 100.000 euros de butin. C'est la somme que sont parvenus à dérober des escrocs bien entraînés à des joailliers de luxe en Suisse, nous raconte la Tribune de Genève. Les faits ne sont rapportés qu'en 2022 mais ils datent pourtant de 2016. Ce sont des ordonnances pénales que nos confrères ont pu consulter qui en font état six ans plus tard. Ces ordonnances concernent la rue du Rhône à Genève. Elle ne vous dit peut-être rien comme ça, mais il s'agit d'une des artères les plus riches de la ville (et de Suisse), dont le pendant pourrait être la rue de la Paix et la place Vendôme à Paris car elle abrite une majorité de magasins de luxe.

Qui dit artère reconnue et joailliers, dit loyers très élevés. Et c'est sans doute ce qui a attiré les voleurs. Une grande marque française s'est fait berner par les escrocs, à savoir Dior. Selon nos confrères, la stratégie opérée a fonctionné au moins une fois avec Dior lorsqu'une personne disant appartenir à la régie, qui administre le local commercial, a téléphoné à la boutique en prétendant que le loyer n'avait pas été versé. En imitant l'en-tête du bailleur, les escrocs expliquent alors à la boutique que les coordonnées bancaires ont changé, raison pour laquelle le paiement n'a pas été reçu. Une nouvelle facture est alors établie et l'administration de la marque tombe dans le panneau en demandant à son fiduciaire de payer le loyer. Ce qu'il fera.

En quelques secondes les escrocs ont donc mis dans leurs poches 100.000 francs suisses soit un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De faux agents d'Europol détournent 2,5 millions d'euros
Le gouvernement veut contenir la dépense publique pour ramener le déficit sous les 3%
Elle attend le passeport de son fils depuis six mois et décide d’attaquer l'Etat
SNCF : le calvaire des usagers qui mettent 20h pour faire un Paris-Clermont
La BCE dévoile son bouclier pour les Etats endettés

VIDÉO - Le dropshipping, cette pratique controversée des influenceurs flirtant souvent avec l’arnaque

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles