La bourse ferme dans 6 min
  • CAC 40

    6 493,04
    -64,36 (-0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 726,12
    -51,26 (-1,36 %)
     
  • Dow Jones

    33 705,26
    -293,78 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,0041
    -0,0051 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 762,70
    -8,50 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    21 294,03
    -2 197,52 (-9,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    507,36
    -34,25 (-6,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,67
    +0,17 (+0,19 %)
     
  • DAX

    13 528,80
    -168,61 (-1,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 546,42
    +4,57 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 703,07
    -262,27 (-2,02 %)
     
  • S&P 500

    4 227,01
    -56,73 (-1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1796
    -0,0137 (-1,15 %)
     

Que faire avec sa prime d’intéressement?

© geralt / Pixabay

PRATIQUE - Les salariés qui reçoivent une prime d’intéressement disposent de deux options: placer ou percevoir la somme allouée par l’entreprise. Comment faire le bon choix?

Dispositif d’ mis en place par certains employeurs, permet d’associer les salariés aux résultats et aux performances de leur entreprise en leur octroyant une rémunération complémentaire — une prime — attractive et fiscalement avantageuse. Instauré dans le cadre d’un accord d’intéressement, ce dispositif est applicable par toutes les entreprises qui le souhaitent, et ce, quels que soient leurs effectifs et leurs secteurs d’activité. Versé sous la forme de primes, le montant du complément de rémunération pourra, lui, être calculé à partir de différents critères: résultats, performances commerciales, indicateurs financiers, atteinte d’objectifs, augmentation du chiffre d’affaires, baisse des frais généraux…

Faire le bon choix

Au sein d’une entreprise qui met en œuvre un système d’, tous les salariés peuvent bénéficier de la prime d’intéressement indépendamment de leur ancienneté ou de leur poste. Seul le versement de la prime peut différer d’une entreprise à l’autre: plan d’épargne salariale, compte épargne-temps (CET) ou versement immédiat au salarié.

En recevant son bulletin d’option de versement nominatif, le salarié va disposer d’alternatives: soit placer sa prime d’intéressement sur un plan d’épargne ou un compte épargne-temps, soit récupérer la somme prévue. Dans les faits, il n’existe pas réellement un meilleur choix qu’un autre, mais une solution qui s’adaptera davantage aux attentes et à la situation financière de celui ou celle qui reçoit cette prime. Chacune des options présente en effet des avantages et des inconvénients bien distincts qu’il convient d’appréhender correctement avant de prendre une décision. La composante fiscale occupe, à ce titre, une réelle importance. D’un point de vue réglementaire, le salarié dispose donc de quinze jours à compter de la date du versement de la prime d’intéressement pour prendre sa décision. S’il ne le fait pas dans ce laps de temps imparti, la prime d’intéressement sera alors directement placée. Votée en 2016, la loi [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles