Publicité
Marchés français ouverture 52 min
  • Dow Jones

    36 247,87
    +130,47 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 403,97
    +63,97 (+0,45 %)
     
  • Nikkei 225

    32 791,80
    +483,94 (+1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0770
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    16 154,14
    -180,23 (-1,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    39 228,54
    -1 561,58 (-3,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,73
    -25,98 (-2,90 %)
     
  • S&P 500

    4 604,37
    +18,78 (+0,41 %)
     

Comment faire un passeport en urgence ?

Esperanza33 / istockphoto

Le passeport est un document d'identité indispensable pour se rendre à l'étranger. Ce document est normalement valable 10 ans et doit être renouvelé dans les six mois après son expiration. Mais si vous ne pouvez pas attendre la durée habituelle des démarches, vous pouvez faire une demande en urgence.

Pour obtenir un passeport temporaire, vous devez justifier du caractère d'urgence de votre demande. Pour cela, vous devez justifier d'un déplacement urgent, notamment pour des raisons humanitaires ou médicales (comme une maladie grave ou le décès d'un de vos proches), ou bien d'un déplacement professionnel imprévu et ne pouvant pas être différé. Même si vous remplissez ces conditions, sachez que le passeport d'urgence est délivré de manière exceptionnelle et non automatique.

Pour demander un passeport en urgence, vous devez adresser une demande à la préfecture de votre domicile, au service de l'état civil. Vous devrez alors fournir un certain nombre de pièces justificatives :

Si votre demande est acceptée, vous pouvez obtenir votre document d'identité le jour même. Si cela n'est pas possible, vous obtiendrez un récépissé qui vous permettra de retirer votre document quelques jours plus tard. Vous devrez alors le signer sur place et rendre votre passeport précédent. Sachez que ce passeport d'urgence n'est valable qu'un an et ne vous permet pas de voyager aux États-Unis sans visa.

À lire aussi :

Comment faire un passeport pour la première fois ?

Que faire si vous avez perdu tous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite