La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 368,20
    +733,71 (+1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Faire demi-tour n’a jamais été aussi facile qu’avec cette Ford

·2 min de lecture

Bien qu’ils s’aventurent sur des pistes étroites et sinueuses, les 4x4 ne sont pas réputés braquer court. Le Ford Bronco compense ce handicap de manière inattendue, sans avoir recours à la solution complexe des quatre roues directrices.

C’est peu dire que le Ford Bronco était attendu : avant même l’ouverture officielle des carnets de commande, plus de 125.000 réservations avaient été enregistrées pour ce 4x4 pur et dur, vendu entre 30.000 et 60.000 dollars, hors options. De quoi dégager a priori de jolis bénéfices, bienvenus en cette période charnière, où Ford entend investir quelque 30 milliards de dollars dans le développement de sa gamme de véhicules électriques.

A cet égard, le Bronco pourrait bien être l’ultime Ford à aborder le marché américain avec des motorisations exclusivement thermiques. Raison de plus pour faire les choses en grand, et offrir à ce 4x4 les armes nécessaires pour rabattre le caquet à sa rivale désignée, la . Pas seulement sur la route, en visant un confort de marche supérieur, mais aussi sur la rocaille, où le Bronco adopte des solutions techniques très sophistiquées.

C’est la pub qui l’affirme : le Ford Bronco a été élevé par des chèvres de montagne

Sophistiquées mais pas forcément inédites. Il en va ainsi que la barre anti dévers déconnectable depuis le poste de conduite : aussi appréciable soit-elle, sur un 4x4 à roues avant indépendantes, elle n’en a pas moins déjà été vue sur la , pour ne citer qu’elle. Quant à la transmission 4x4 enclenchable, elle gère la motricité selon sept modes de répartition somme toute classique : une technologie moins originale que son appellation G.O.A.T. (pour “goes over any type of terrain”), qui est à la fois un jeu de mots et un acronyme historique. En anglais, goat signifie la chèvre, un animal charmant réputé très doué pour l'escalade. Ce surnom zoologique servait déjà, en 1966, pour désigner le projet de développement du tout premier Bronco : voilà un anecdote comme en raffolent les amateurs du folklore de Ford.

Les caméras qui filment tous azimuts sont appréciables mais Land Rover, GM et Jeep les proposent depuis quelques temps déjà. Inédite en revanche est l’idée d’implanter à demeure un support pour caméra de sport (GoPro et co[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Le lancement du Bronco ravive la vieille rivalité entre Ford et JeepEssai Wrangler 4xe : quand Jeep fait contre mauvaise fortune bon cœurTrois SUV de plus ! Pourquoi Ford ressuscite le mythe Bronco aux USAPourquoi Ford retarde le lancement de son SUV Bronco. Encore.Pourquoi la Jeep électrique s’encombre d’une boîte de vitesses

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles