Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    37 721,83
    -261,41 (-0,69 %)
     
  • Nasdaq

    15 883,44
    -291,65 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 232,80
    -290,75 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0627
    -0,0019 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    16 600,46
    -121,23 (-0,72 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 531,21
    -730,45 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 059,60
    -63,81 (-1,25 %)
     

Que faire à Paris pour le pont de l'Ascension du 18, 19, 20 et 21 mai 2023 ?

© StockByM/iStock

On occupe ce week-end de l’Ascension 2023 en déambulant dans une expo, en redécouvrant l’univers singulier de Tim Burton et en se déhanchant dans les rues de Paris.

Se rendre à l’exposition Basquiat à la Philharmonie

Jean-Michel Basquiat est à l’honneur de la Fondation Louis Vuitton aux côtés d’Andy Warhol, depuis quelques semaines. Mais pas que. L’artiste américain décédé en 1988 à 27 ans reste connu pour ses talents de peintre, comme pionner du mouvement underground. Et pourtant, ce n’est pas le seul art à avoir jouer un rôle majeur dans sa vie. Dès son adolescence, la musique rythme son quotidien. Il était d’ailleurs musicien, grand collectionneur de vinyles et passait ses nuits à mixer dans les clubs underground de Manhattan et de Brooklyn Au-delà du jazz, style auquel il a souvent fait référence dans ses œuvres, Basquiat a assisté à l’émergence de la new wave, et surtout du hip hop. L’exposition « Basquiat Soundtracks » offre une plongée originale dans la vie d’un artiste dont on pensait tout savoir (spoiler : non) avec une mise en scène très réussie grâce à l’omniprésence de la musique. Tout ce qu’il faut pour se croire dans le New York des années 80 le temps d’une heure.

« Basquiat Soundtracks » jusqu’au 30 juillet 2023. Philharmonie de Paris, 221 avenue Jean Jaurès Paris 19e. Du mardi au jeudi de 12h à 18h. Vendredi de 12h à 20h. Samedi et dimanche de 10h à 20h. 14 euros (plein tarif), 11 euros (de 26 à 28 ans), 8 euros (de 16h à 25 ans). Gratuit pour les moins de 16 ans. Informations et billetterie en ligne.

PUBLICITÉ

À lire aussi >>> Warhol et Basquiat : retour sur un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi