Marchés français ouverture 7 h 40 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    52 946,52
    +4,15 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,85
    +16,90 (+1,22 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

"Des fadaises", Jean Castex montre les muscles face à la mairie de Paris

·1 min de lecture

Un pied de nez au gouvernement. Ce jeudi 25 février, Anne Hidalgo a annoncé, par la voix de son premier adjoint Emmanuel Grégoire, que la mairie de Paris envisageait de demander au préfet un confinement de la capitale pour trois semaines, afin "d’avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue, y compris les bars, les restaurants et les lieux culturels, a-t-il déclaré sur France Info. Si l'intéressé est finalement revenu sur ses propos, soulignant qu'il s'agissait d'une simple "hypothèse", le mal était fait. Ce vendredi 26 février, alors qu'il était en déplacement au centre hospitalier à Nantes, Jean Castex a réagi à cette proposition... et s'est montré plutôt direct.

"Vous avez entendu la mairie de Paris dire qu’il faut qu’on confine trois semaines et puis c’est fini. Mais vous savez très bien qu’avec les variants etc, ce n’est pas possible. Il ne faut pas raconter des fadaises. Il ne faut jamais raconter des fadaises", a-t-il lâché, selon des propos rapportés par Le Parisien. Preuve, encore une fois que le Premier ministre n'est pas du genre à mâcher ses mots...

Gabriel Attal, lui, s'est montré moins sévère avec la mairie de Paris, qui aurait, selon certains membres de l'exécutif, tenté de défier Emmanuel Macron en vue de l'élection présidentielle de 2022. Invité de la matinale de France Inter ce vendredi 26 février, le porte-parole du gouvernement réagi à cette idée lancée par la mairie de Paris : "Si on est rentré dans ce cadre de discussions avec les élus, c'est pour qu'ils (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Serge Gainsbourg : qui est Béatrice, sa 2e femme et mère de ses premiers enfants ?
Mette Marit de Norvège : ses rares confidences sur son couple
Le prince Harry se lâche : les 9 infos à retenir de son interview décalée à la télé américaine
Le saviez-vous ? Serge Gainsbourg était le parrain de Lou Doillon
"Ils sont atterrés" : Kate Middleton et William ne cautionnent pas l'interview de Meghan Markle et Harry