La bourse ferme dans 5 h 2 min
  • CAC 40

    7 140,69
    -25,58 (-0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 217,94
    -23,18 (-0,55 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0935
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 923,60
    -7,20 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    21 471,55
    -480,68 (-2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,87
    -9,44 (-1,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,52
    -0,36 (-0,47 %)
     
  • DAX

    15 396,59
    -112,60 (-0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 829,22
    +9,06 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2258
    +0,0029 (+0,24 %)
     

Votre facture d'eau risque elle aussi de bondir

Julien Sarboraria

Après l’électricité, le gaz, l’essence, c’est au tour de l’eau de voir son prix exploser en ce début d’année 2023. Ainsi, des collectivités et syndicats des eaux ont fixé des tarifs en nette hausse, rapporte Le Parisien le lundi 2 janvier 2023. Si Thierry Gallard, président du syndicat de l’eau de l’Anjou, déplore que "pour le consommateur, c’est une catastrophe car tout augmente", il affirme que l’on "ne doit pas non plus laisser les usagers sans eau potable". Au sein de son territoire, l’augmentation est en moyenne de 7%. Toutefois, elle est inégale selon les communes. Ainsi, toutes les villes font face à une progression comprise entre 1% et 18%.

Ces augmentations, on les doit à deux facteurs. En premier lieu, les installations impératives pour traiter l’eau sont énergivores et donc directement impactées par la hausse du coût de l’électricité. Plus globalement, l’inflation a eu un impact significatif sur le tarif. Par exemple, dans l’Anjou, des investissements avaient été consentis pour moderniser les stations d’épuration et restaurer le réseau.

Pour faire face à ces hausses, les maires n’ont donc comme autre solution que de répercuter le coût sur les consommateurs. À Charleville-Mézières, dans les Ardennes, le premier édile, Boris Ravignon, indique que sa facture d’électricité va être multipliée par quatre en 2023. Votée prochainement, la hausse des prix de l’eau devrait être de 13% afin d’équilibrer les comptes.

Pour soulager les Français, des élus ont demandé à l’État de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces cinq communes ont changé de nom au 1er janvier 2023
Il tente de s'enfuir après avoir fait le plein d'essence alors que sa voiture roule au diesel
La Corée du Nord veut augmenter son stock d'armes atomiques pour être capable de frapper les Etats-Unis
Le maire de Metz jugé pour prise illégale d’intérêts
Le maire de Colmar affirme que les présidents de région "ne sont pas bien payés"