Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 801,28
    -384,40 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Facture d’électricité : une hausse le 1er février entre 8,6 % et 9,8 %

Bruno Le Maire le 8 janvier 2024.   - Credit:STEPHANIE LECOCQ / X07859 / REUTERS
Bruno Le Maire le 8 janvier 2024. - Credit:STEPHANIE LECOCQ / X07859 / REUTERS

C'est la fin du « bouclier tarifaire  » mis en place fin 2021, conformément à l'engagement du gouvernement. « La facture d'électricité sur les tarifs heure pleine/heure creuse va augmenter de 9,8 % au 1er février et sur les tarifs de base de 8,6 %. C'est-à-dire que pour 97 % des ménages français l'augmentation sera sous les 10 % », a déclaré le ministre de l'Économie Bruno Le Maire sur le plateau du journal de 20 heures de TF1.

➡️ Hausse du prix de l'électricité

��️ "La facture va augmenter de 9,8 % au 1er février" annonce le ministre de l'Économie @BrunoLeMaire, invité du #20H d' @ACCoudray pic.twitter.com/jafLaex1Ss

— TF1Info (@TF1Info) January 21, 2024

Le gouvernement s'était engagé à ce que la révision du tarif réglementé de l'électricité, qui intervient chaque année le 1er février et le 1er août, soit limitée cette fois à une hausse de 10 % maximum. Précédemment, ce tarif réglementé avait augmenté de 4 % en février 2022, 15 % en février 2023 et 10 % en août 2023. L'augmentation totale sur deux ans est donc de l'ordre de 43 à 44 %.

« Nous revenons à la normale »

« C'est une décision difficile, mais c'est une décision qui est nécessaire pour garantir notre capacité d'investissement dans de nouvelles capacités de production électrique et puis pour sortir définitivement du quoi qu'il en coûte », a-t-il justifié. « Nous revenons à la normale. » « C'est la dernière hausse de cette taxe sur l'année 2024. La prochaine sera au 1er février 2025, nous reviend [...] Lire la suite