La bourse est fermée

#Facebookdown : une nouvelle panne touche Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp

Sophie Levy Ayoun

On ne connaît pas l'origine du bug qui touche Facebook et Instagram ce jeudi. Tracy Le Blanc/Pexels

Les réseaux sociaux de Facebook sont en panne ce jeudi. Depuis 13h45 environ, les utilisateurs se plaignent de difficultés pour utiliser Facebook mais aussi Messenger, Instagram et WhatsApp. D'après le site Downdetector, qui répertorie les pannes des différents services internet, le bug concerne plusieurs régions du monde mais la France a été particulièrement touchée. Sur cette plateforme, des internautes assurent ne pas être en mesure de publier des posts, de commenter ou même de se connecter aux réseaux sociaux de Facebook. 

"Nous savons que certaines personnes ont actuellement des difficultés pour accéder à la famille d'applications de Facebook", a reconnu un porte-parole du réseau social auprès de l'AFP. "Nous travaillons à un retour à la normale le plus rapide possible". Instagram a publié le même message sur Twitter (voir ci-dessous), sans indiquer de véritable délai. Vers 18h45 ce jeudi, la page sur l'état des services de Facebook dédiée aux développeurs évoquait toujours une "panne majeure". En revanche, le problème semblait être résolu d'après les données de Downdetector.

We’re aware that some people are currently having trouble accessing Facebook’s family of apps, including Instagram. We’re working to get things back to normal as quickly as possible. #InstagramDown

— Instagram (@instagram) November 28, 2019


Comme souvent, c'est sur Twitter que les utilisateurs se sont réfugiés pour échanger avec les mots-clés #Facebookdown et #Instagramdown.

L'arrivée des gens sur Twitter pendant #instagramdown pic.twitter.com/onO35SHanz

— Mike (@OneClippersFan) November 28, 2019


Quand tu te connectes sur twitter pour la première fois depuis des lustres.. juste pour voir si t'es la seule qui a un #facebookdown

��

— Sandra Charette (@_Sandrou_)…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Mark Zuckerberg explique à ses salariés pourquoi c'est une bonne chose qu'il concentre les pouvoirs

Aussi sur Business Insider