La bourse ferme dans 2 h 50 min
  • CAC 40

    6 666,97
    -6,13 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 159,36
    +7,96 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 779,00
    +13,30 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    53 413,55
    +743,30 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,18
    +2,55 (+0,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,07
    +0,63 (+0,76 %)
     
  • DAX

    15 495,44
    +20,97 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 206,76
    +2,93 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3821
    +0,0094 (+0,69 %)
     

Facebook, WhatsApp et Instagram touchés par une panne mondiale de plusieurs heures

·1 min de lecture

Une gigantesque panne de plusieurs heures a touché Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger, lundi 4 octobre. Les deux réseaux sociaux et les deux messageries du géant californien ont cessé de fonctionner dans l'après-midi, affectant potentiellement des dizaines de millions d'utilisateurs dans le monde d'après des sites spécialisés de suivi des plateformes. Les services ont finalement pu repartir aux alentours de minuit.

Facebook a indiqué tard lundi soir dans un communiqué que la panne majeure de ses réseaux et messageries avait été causée par un "changement de configuration défectueux" de ses serveurs, qui a empêché ses utilisateurs d'accéder à la plateforme, Instagram, WhatsApp ou Messenger pendant environ sept heures. "Les personnes et les entreprises dans le monde dépendent de nous pour rester connectés", a noté le groupe jusque là peu loquace sur l'incident exceptionnel. "Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été affectés", a ajouté Facebook, soit potentiellement plusieurs milliards de personnes selon divers experts en cybersécurité.

>> A lire aussi - Facebook donne "la priorité à la croissance plutôt qu'à la sûreté" selon une lanceuse d'alerte

Dans l'après-midi, le site Downdetector faisait état notamment de pannes dans des zones densément peuplées comme Washington ou Paris. "Ce site est inaccessible", "impossible de trouver l'adresse du serveur", indiquait le site de Facebook à de nombreux utilisateurs lundi vers 16H00 GMT. La panne semblait durer depuis environ (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le mariage entre Thalys et Eurostar relancé
Blue Origin : à 90 ans, l'acteur du capitaine Kirk dans Star Trek sera à bord de la prochaine mission dans l'espace !
Pétrole : Brent et WTI s'envolent après la décision de l'Opep et de la Russie
Covid-19 : le vaccin Pfizer pourrait nécessiter une mise à jour, avertit BioNTech
Facebook donne "la priorité à la croissance plutôt qu'à la sûreté" selon une lanceuse d'alerte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles